Selon le ministre de l’Economie, la suppression de 11 agences gouvernementales va générer des économies de 3,5 milliards Fcfa

Selon le ministre de l’Economie, la suppression de 11 agences gouvernementales va générer des économies de 3,5 milliards Fcfa

() - C’est en conseil des ministres le 16 novembre 2018 que le gouvernement, sur proposition de la Task Force sur les finances publiques mise en place par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, a décidé de mettre un terme au fonctionnement de 11 agences gouvernementales.

Pour sortir ces administrations du circuit, les autorités se sont appuyées sur des critères portant sur la nature juridique, la cohérence externe à savoir le niveau de chevauchement des missions entre l’agence, les opérateurs et les services centraux ; la viabilité financière et l’efficacité.

«Le coût budgétaire annuel global de la dizaine d’agences supprimées est évalué à près de 3,5 milliards Fcfa. Pour tout vous dire, le gouvernement est pleinement conscient de la nécessité d’aller au-delà de ces 11 agences supprimées.», explique le ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga (photo) dans les colonnes du quotidien pro gouvernemental L’Union.

D’après lui, le gouvernement entend faire les choses dans le bon ordre pour s’assurer de l’efficacité des mesures de réformes mises en œuvre, question de ne pas confondre vitesse et précipitation dans la suppression des activités des agences encore en activité et dont l’existence crée des doublons dans l’action publique.

Pour ce qui est du destin du personnel employé dans ces administrations, le ministre de l’Economie rappelle que ces derniers étaient en grande partie des agents publics en détachement.

«Le traitement des situations des personnels relevant du statut de droit privé fait actuellement l’objet d’une attention particulière au niveau du gouvernement.», rassure le ministre.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 21 septembre 2019
Une Sécurité & Justice
gestion-du-conflit-homme-faune--un-partenariat-entre-le-conseil-économique-du-gabon-et-la-fao-en-gestation

Gestion du conflit Homme-Faune : un partenariat entre le Conseil économique du Gabon et la FAO en gestation

Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), René Ndemezo’o Obiang, et le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, par ailleurs représentant au Gabon et...
Le 21 septembre 2019
Une Santé & Social
le-gabon-travaille-à-l’amélioration-des-conditions-d’apprentissage-des-enfants-atteints-d’autisme-et-de-trisomie

Le Gabon travaille à l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants atteints d’autisme et de trisomie

Comment améliorer les conditions d’apprentissage des enfants atteints d’autisme et de trisomie? Le sujet constitue une véritable préoccupation pour le gouvernement gabonais. Le ministre de l’Économie, des Finances et des...
Le 20 septembre 2019
Une Sécurité & Justice
l’onu-forme-des-officiers-gabonais-à-la-lutte-contre-le-terrorisme

L’ONU forme des officiers gabonais à la lutte contre le terrorisme

Les différents corps des forces de défense et de sécurité du Gabon ont été formés entre le 16 et le 19 septembre dernier, au siège du commandement des forces de...
Le 20 septembre 2019
Justice
les-victoires-judiciaires-du-gabon-contre-eurofinsa-et-enka-lui-font-économiser-70-milliards-de-cfa

Les victoires judiciaires du Gabon contre Eurofinsa et Enka lui font économiser 70 milliards de CFA

En début de semaine, le Gabon a eu gain de cause dans le procès qui l’opposait au groupe espagnol Eurofinsa, propriétaire de la société de BTP Ceddex-Entraco. L’entreprise avait porté...