Les restes à payer de l’Etat gabonais se chiffraient à 611 203 418 285 FCFA, au terme du premier trimestre 2018

Les restes à payer de l’Etat gabonais se chiffraient à 611 203 418 285 FCFA, au terme du premier trimestre 2018

() - Le rapport sur l’exécution budgétaire et la situation consolidée des arriérés, pour le compte du premier trimestre 2018, vient d’être rendu public, par le ministère du Budget et des Comptes publics.

A l’instar de celui du quatrième trimestre 2017, publié en juillet dernier, ce rapport porte sur les données des instances de l’administration centrale, en raison de l’indisponibilité des systèmes d’information budgétaire des services déconcentrés et des établissements en autonomie de gestion, ne permettant pas de restituer de manière exhaustive et automatisée ces arriérés.

Selon ce dernier rapport, pour la période janvier-mars 2018, le stock des restes à payer de l’Etat central se chiffrait à 611 203 418 285 FCFA. Il était notamment constitué des ordonnances émises au profit des entreprises, pour un montant de 97 413 961 672 FCFA ; des remboursements de la TVA, pour un montant de 321 485 857 474 FCFA et des restes à payer de la dette publique qui se chiffraient globalement à 192 303 599 139 FCFA, représentant 32% des restes à payer de l’Etat central.

Il est à noter que les crédits mis à la disposition des administrations, conformément à la procédure simplifiée prévue dans la loi organique, et qui ne font pas l’objet d’un engagement préalable, sont exclus du présent rapport.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...