Les restes à payer de l’Etat gabonais se chiffraient à 611 203 418 285 FCFA, au terme du premier trimestre 2018

Les restes à payer de l’Etat gabonais se chiffraient à 611 203 418 285 FCFA, au terme du premier trimestre 2018

() - Le rapport sur l’exécution budgétaire et la situation consolidée des arriérés, pour le compte du premier trimestre 2018, vient d’être rendu public, par le ministère du Budget et des Comptes publics.

A l’instar de celui du quatrième trimestre 2017, publié en juillet dernier, ce rapport porte sur les données des instances de l’administration centrale, en raison de l’indisponibilité des systèmes d’information budgétaire des services déconcentrés et des établissements en autonomie de gestion, ne permettant pas de restituer de manière exhaustive et automatisée ces arriérés.

Selon ce dernier rapport, pour la période janvier-mars 2018, le stock des restes à payer de l’Etat central se chiffrait à 611 203 418 285 FCFA. Il était notamment constitué des ordonnances émises au profit des entreprises, pour un montant de 97 413 961 672 FCFA ; des remboursements de la TVA, pour un montant de 321 485 857 474 FCFA et des restes à payer de la dette publique qui se chiffraient globalement à 192 303 599 139 FCFA, représentant 32% des restes à payer de l’Etat central.

Il est à noter que les crédits mis à la disposition des administrations, conformément à la procédure simplifiée prévue dans la loi organique, et qui ne font pas l’objet d’un engagement préalable, sont exclus du présent rapport.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...