Le nouveau code des investissements en discussion

Le nouveau code des investissements en discussion

() - Pour assainir l’environnement des affaires et la politique d’investissements au Gabon, restaurer la confiance des opérateurs économiques et garantir les conditions d’attractivité du pays, le gouvernement et la Banque mondiale ont décidé de lancer un séminaire de deux jours au siège de l’Agence de promotion des investissements qui va accélérer l’adoption du nouveau code des investissements.

Les parties prenantes travaillent aux méthodes permettant de faciliter l’accès sur le territoire aux travailleurs étrangers, protéger les investissements grâce à la mise en place d’un arsenal juridique adéquat et les bonnes pratiques réglementaires.

L’adoption du nouveau code, assure la représentante résidente de la Banque mondiale, permettra de réduire les risques sur le développement du secteur privé, d’assurer la diversification et la croissance économique du pays.

«Cela comprend la mise en place de garanties de protection pour les investisseurs et des moyens d’assurer l’exécution de ces garanties ; la définition d’incitations bien ciblées dont l’octroi est transparent et fondé sur des critères préétablis. Ce qui contribuera à la fois, à la prévisibilité du climat des investissements et à la rationalisation des dépenses fiscales.», confie Alice Ouédraogo, citée par la presse locale.

Le ministre de la Promotion des investissements souligne que la mise en place du code permettra de disposer d’un système efficace et transparent d’attrait et d’opération des investissements, l’amélioration et la modernisation du cadre juridique des investissements.

Il y a également la promotion du développement et l’application des bonnes pratiques et des normes internationales en matière d’investissements.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 juillet 2019
Economie
le-secteur-non-pétrolier-devrait-être-le-moteur-de-la-croissance-de-la-cemac-en-2019

Le secteur non pétrolier devrait être le moteur de la croissance de la Cemac en 2019

La Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF) gabonaise fait des prévisions optimistes de l’économie de la zone Cemac. Selon la note de conjoncture publiée par cette administration,...
Le 17 juillet 2019
Economie
le-gabon-et-le-brésil-veulent-dynamiser-leurs-échanges-commerciaux

Le Gabon et le Brésil veulent dynamiser leurs échanges commerciaux

L’ambassadeur du Gabon au Brésil, Jacques Michel Moudoute-Bell, et le vice-président brésilien, Hamilton Mourâo, ont récemment eu un entretien à Brasilia, la capitale du Brésil. Les échanges entre les deux...
Le 17 juillet 2019
Economie
les-avoirs-extérieurs-nets-du-gabon-augmentent-de-47--au-premier-trimestre-2019

Les avoirs extérieurs nets du Gabon augmentent de 47 % au premier trimestre 2019

La situation déclinante des avoirs extérieurs nets du Gabon s’est nettement améliorée au premier trimestre 2019. Ceux-ci affichent une progression de 47 % et se situent à 543,2 milliards de FCFA. Une performance...
Le 16 juillet 2019
Economie
la-bad-appuie-l’approfondissement-du-marché-financier-unifié-de-la-cemac

La BAD appuie l’approfondissement du marché financier unifié de la Cemac

Depuis le 15 juillet, la Banque africaine de développement (BAD) réunit, à Douala au Cameroun, les acteurs financiers pour promouvoir le démarrage du marché financier unifié d’Afrique centrale. Jusqu’au 17 juillet,...