Le nouveau code des investissements en discussion

Le nouveau code des investissements en discussion

() - Pour assainir l’environnement des affaires et la politique d’investissements au Gabon, restaurer la confiance des opérateurs économiques et garantir les conditions d’attractivité du pays, le gouvernement et la Banque mondiale ont décidé de lancer un séminaire de deux jours au siège de l’Agence de promotion des investissements qui va accélérer l’adoption du nouveau code des investissements.

Les parties prenantes travaillent aux méthodes permettant de faciliter l’accès sur le territoire aux travailleurs étrangers, protéger les investissements grâce à la mise en place d’un arsenal juridique adéquat et les bonnes pratiques réglementaires.

L’adoption du nouveau code, assure la représentante résidente de la Banque mondiale, permettra de réduire les risques sur le développement du secteur privé, d’assurer la diversification et la croissance économique du pays.

«Cela comprend la mise en place de garanties de protection pour les investisseurs et des moyens d’assurer l’exécution de ces garanties ; la définition d’incitations bien ciblées dont l’octroi est transparent et fondé sur des critères préétablis. Ce qui contribuera à la fois, à la prévisibilité du climat des investissements et à la rationalisation des dépenses fiscales.», confie Alice Ouédraogo, citée par la presse locale.

Le ministre de la Promotion des investissements souligne que la mise en place du code permettra de disposer d’un système efficace et transparent d’attrait et d’opération des investissements, l’amélioration et la modernisation du cadre juridique des investissements.

Il y a également la promotion du développement et l’application des bonnes pratiques et des normes internationales en matière d’investissements.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...