WWF salue la mesure portant certification des concessions forestières au Gabon

WWF salue la mesure portant certification des concessions forestières au Gabon

() - L’exigence de certification forestière faite par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le 26 septembre dernier aux compagnies forestières, est vivement saluée par les institutions internationales de défense de la nature, à l’instar de WWF dont la représentante résidente au Gabon, Marthe Mapangou, vient de publier un communiqué magnifiant cette avancée.

«La décision du gouvernement d’exiger la certification FSC pour toutes les concessions forestières est une mesure positive visant à protéger les écosystèmes forestiers du Gabon et à garantir des retombées pour les communautés locales», indique-t-elle dans son communiqué.

En attendant la publication et la communication des meilleures pratiques en matière de gestion des forêts grâce à la plateforme Global Forest and Trade Network (GFTN), l’institution assure qu’elle continuera l’accompagnement de toutes les initiatives gouvernementales visant à «mettre en œuvre les pratiques de gestion durable des forêts sur la base de nos connaissances des réalités du terrain».

Ce qui fait dire au directeur régional Afrique centrale, Marc Languy, que désormais le Gabon se positionne comme une référence pour la gestion durable des forêts dans le bassin du Congo. «Nous invitons les autres pays de la région à emboîter le pas», poursuit-il.

D’ici 2022, toutes les concessions forestières du pays devront être certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC), un standard international de certification visant une gestion forestière fondée sur la durabilité écologique, l’équité sociale et la viabilité économique.

Actuellement, plus de 2 millions d’hectares de forêt, soit 14% de l’ensemble des concessions forestières du pays sont certifiés FSC.

Seules trois entreprises sur 40 grandes sociétés forestières opérant au Gabon sont certifiées FSC: Rougier Gabon, Precious Wood et CBG. Cette dernière est membre du GFTN, une initiative phare de WWF qui vise la lutte contre le commerce illégal du bois, la promotion de l’exploitation et du commerce des ressources forestières responsables.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...