Brice Laccruche Alihanga ouvre les dossiers des agences publiques

Brice Laccruche Alihanga ouvre les dossiers des agences publiques

() - Dans le cadre de l’évaluation du travail des agences publiques, et pour un meilleur suivi et contrôle de leur fonctionnement, le nouveau directeur de cabinet du président de la République, (Dircab) Brice Laccruche Alihanga (photo) vient d’initier une série d’entretiens avec les directeurs généraux de ces administrations.

Le bal a été ouvert le 13 octobre dernier, par le directeur général de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF). Si selon certaines sources, il était question pour le patron de l’ANINF de rendre compte à sa hiérarchie, l’entretien a également porté sur la mise en place d’un nouveau modèle de gouvernance. Lequel, selon le DG de l’ANINF, Alex Bernard Bongo Ondimba, consiste pour l’agence à être audité, contrôlé sur les différents projets dont il est porteur, pour mesurer le niveau des réalisations.

«Il s’agit de façon globale de mesurer le niveau des difficultés rencontrées et faire des perspectives.», a-t-il indiqué. Avant d’ajouter qu’il «était également  question de transmettre un certain nombre de documents qui nous ont été demandé. Nous devons les fournir dans les prochaines semaines pour qu’ensemble nous élaborions un plan d’action sur les 2 ou 3 prochaines années en ce qui concerne la construction des infrastructures numériques, la mise en œuvre des applications, et surtout la sécurisation de tout ce réseau que nous ambitionnons faire pour permettre à l’administration gabonaise d’être modernisée».

Avec l’ouverture de ces dossiers, l’on peut aisément s’imaginer que le nouveau Dircab est inéluctablement en train d’implémenter sa méthode. D’où cette déclaration, « Il n'est plus question qu'un responsable travaille de manière isolée, sans rendre compte à sa hiérarchie.» 

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...