Brice Laccruche Alihanga ouvre les dossiers des agences publiques

Brice Laccruche Alihanga ouvre les dossiers des agences publiques

() - Dans le cadre de l’évaluation du travail des agences publiques, et pour un meilleur suivi et contrôle de leur fonctionnement, le nouveau directeur de cabinet du président de la République, (Dircab) Brice Laccruche Alihanga (photo) vient d’initier une série d’entretiens avec les directeurs généraux de ces administrations.

Le bal a été ouvert le 13 octobre dernier, par le directeur général de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF). Si selon certaines sources, il était question pour le patron de l’ANINF de rendre compte à sa hiérarchie, l’entretien a également porté sur la mise en place d’un nouveau modèle de gouvernance. Lequel, selon le DG de l’ANINF, Alex Bernard Bongo Ondimba, consiste pour l’agence à être audité, contrôlé sur les différents projets dont il est porteur, pour mesurer le niveau des réalisations.

«Il s’agit de façon globale de mesurer le niveau des difficultés rencontrées et faire des perspectives.», a-t-il indiqué. Avant d’ajouter qu’il «était également  question de transmettre un certain nombre de documents qui nous ont été demandé. Nous devons les fournir dans les prochaines semaines pour qu’ensemble nous élaborions un plan d’action sur les 2 ou 3 prochaines années en ce qui concerne la construction des infrastructures numériques, la mise en œuvre des applications, et surtout la sécurisation de tout ce réseau que nous ambitionnons faire pour permettre à l’administration gabonaise d’être modernisée».

Avec l’ouverture de ces dossiers, l’on peut aisément s’imaginer que le nouveau Dircab est inéluctablement en train d’implémenter sa méthode. D’où cette déclaration, « Il n'est plus question qu'un responsable travaille de manière isolée, sans rendre compte à sa hiérarchie.» 

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 décembre 2018
Economie
la-cémac-révise-son-code-des-douanes

La Cémac révise son Code des douanes

Du 26 novembre au 07 décembre 2018, le Comité de suivi en charge de la relecture du Code des douanes aligné de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale...
Le 17 décembre 2018
Economie
la-dette-du-gabon-représente-près-de-5000-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La dette du Gabon représente près de 5000 milliards FCFA à fin septembre

823,7 milliards FCFA, c’est le montant de la progression de la dette du Gabon entre janvier et septembre 2018. Elle est ainsi partie de 4153,2 milliards FCFA en début d’exercice,...
Le 17 décembre 2018
Gouvernance
démarrage-officiel-du-projet-d’appui-à-la-création-d’un-organisme-de-bassins-transfrontaliers-ogooué-ntem-nyanga-et-komo

Démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers Ogooué, Ntem, Nyanga et Komo

Malabo, la capitale équato-guinéenne, vient d’abriter un atelier régional marquant le démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers, Ogooué, Ntem, Nyanga, et Komo, ainsi...
Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...