Ali Bongo prend sept mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des populations  

Ali Bongo prend sept mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des populations  

() - A la faveur du Conseil des ministres tenu ce 17 mai 2018, sous sa présidence, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a une fois de plus engagé le gouvernement dans le combat pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Cet exercice présidentiel qui s’est apparenté comme un nouveau coup de fouet pour la relance de la machine économique, a été suivi de plusieurs et importantes mesures. Lesquelles mesures dans leur ensemble, amènent le gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de la satisfaction des attentes des populations.

La feuille de route prescrite à cet effet, vise en premier lieu, un meilleur assainissement et une gestion améliorée des finances publiques. Elle recommande également aux membres du gouvernement d’assumer leurs responsabilités afin de garantir le développement du pays, en tenant compte des préalables qui leur ont été communiqués pour guider leur action ministérielle.

Il s’agit de :

1- La mise à plat du système de Budgétisation par objectif de programme (BOP) ;

2- La redéfinition des missions et du périmètre d’actions des agences ainsi que leur rationalisation. A cet effet, l’action des agences publiques doit être à la fois plus pertinente et plus efficace ;

3- La réduction de la masse salariale dans la fonction publique ;

4- Une revue complète de la dette pour en garantir la soutenabilité et surtout une gestion optimale ;

5- Une plus grande rationalisation et une meilleure priorisation des investissements ;

6- La préservation des acquis sociaux et surtout la mise en œuvre, dans les plus brefs délais, des engagements du président de la République annoncés lors de son adresse à la nation le 31 Décembre 2017 sont des impératifs ;

7- Enfin, la remise à plat du code des impôts afin de le rendre plus dynamique et attractif.

Selon le Conseil des ministres, ce sont différents points énoncés qui devraient former un dispositif cohérent en vue d’aboutir à des décisions et à des mesures plus fortes en faveur des populations.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 février 2019
Economie
pour-daniel-ona-ondo-on-ne-peut-plus-faire-léconomie-du-débat-sur-le-franc-cfa

Pour Daniel Ona Ondo, on ne peut plus faire l'économie du débat sur le franc CFA

Invité à prendre la parole le 14 février dernier en France, à la table ronde haut niveau organisée conjointement par la Banque de France, l’Agence française de développement et la...
Le 16 février 2019
Gouvernance
la-commission-cemac-et-le-ferdi-s’accordent-sur-des-questions-dintelligence-économique-et-de-politique-fiscale

La Commission CEMAC et le FERDI s’accordent sur des questions d'intelligence économique et de politique fiscale

La Commission de la CEMAC poursuit son déploiement international. Le 14 février 2019, au siège de la Banque de France, à la faveur d’une table ronde de haut niveau qui...
Le 15 février 2019
Gouvernance
une-propriété-ayant-accueilli-le-général-charles-de-gaulle-et-son-épouse-vendue-à-l’etat-gabonais

Une propriété ayant accueilli le général Charles de Gaulle et son épouse vendue à l’Etat gabonais

L’ambassadeur de France près le Gabon, Philippe Autié, a procédé le 13 février dernier, à la remise des clés de la « Villa Yvonne » à l’Etat gabonais, suite à sa vente...
Le 15 février 2019
Social
changements-climatiques-ali-bongo-a-mobilisé-deux-millions-de-dollars-durant-son-mandat-à-la-tête-du-cahoscc

Changements climatiques : Ali Bongo a mobilisé deux millions de dollars durant son mandat à la tête du CAHOSCC

Deux ans après avoir succédé au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi à la tête du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC), le président...