Le Gabon veut porter le délai de création d’une entreprise à 2 jours

Le Gabon veut porter le délai de création d’une entreprise à 2 jours

() - A la faveur de la cérémonie de clôture d’un atelier de renforcement des capacités des agents de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) le 15 décembre dernier, la directrice générale, Nina Abouna (photo), a annoncé l’ouverture d’un guichet unique pour les investisseurs, au mois de janvier 2018.

Ce guichet unique qui est une émanation des décisions du Haut conseil de l’investissement tenu le 7 mars 2017, à Libreville, aura pour mission de délivrer des agréments dans des durées très réduites, pour la création d’une entreprise au Gabon.

De l’avis de Nina Abouna, il sera en réalité un regroupement de plusieurs services qui accorderont des facilités aux investissements. On y retrouvera par exemple les services des impôts, du Conseil gabonais des chargeurs, de la Caisse nationale de sécurité sociale, des greffiers, des notaires, de l’économie forestière, de l’urbanisme et bien d’autres. Tous les autres manuels de procédures en vigueur au Gabon rappelant les critères d’éligibilité pour investir y seront également disponibles.

En prélude au démarrage des activités de ce guichet unique, l’ANPI a outillé 80 de ses agents et d’autres administrations partenaires de ce nouvel outil, sur les mécanismes devant leur permettre de guider et de mieux accompagner les investisseurs.

Cette phase qualifiée d’opérationnalisation de l’ANPI, par Nina Abouna, permettra ainsi aux personnels, d’intervenir avec beaucoup plus d’efficacité au sein de cette nouvelle institution.

Faut-il le rappeler, cette initiative s’inscrit dans le cadre des missions qui incombent à l’ANPI-Gabon. En effet, son rôle est de promouvoir la diversification des investissements pour la croissance inclusive du pays. En outre, sa vision reste d’être le partenaire de l’investissement et du business avec pour leitmotiv de figurer dans le classement des dix pays réformateurs dans le prochain rapport Doing Business, de doubler le taux actuel d’IDE au Gabon et enfin, d’être le premier pays créateur de startup dans la sous-région.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 novembre 2018
Economie
madeleine-e-berre-et-le-fgis-en-mode-vrp-du-gabon-à-l’africa-forum-investment

Madeleine E. BERRE et le FGIS en mode VRP du Gabon à l’Africa Forum Investment

Du 7 au 8 novembre 2018, à Johannesburg en Afrique du Sud, le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats Publics-Privés, Madeleine E. BERRE et le Fonds gabonais...
Le 17 novembre 2018
Gouvernance
le-sénat-adopte-plusieurs-projets-de-loi

Le Sénat adopte plusieurs projets de loi

C’est une séance pépinière bien remplie, qu’a connu le Sénat gabonais le 15 novembre dernier, avec l’adoption de huit projets de loi. Durant cette séance présidée par Lucie Milebou-Mboussou (photo), la...
Le 17 novembre 2018
Gouvernance
le-ministère-de-l’economie-définit-une-feuille-de-route-pour-le-financement-de-l’etat

Le ministère de l’Economie définit une feuille de route pour le financement de l’Etat

Le colloque sur le financement de l’Etat gabonais et la promotion des valeurs du trésor organisé par la Direction générale de dette, sous l’égide du ministère de l’Economie, le 15...
Le 17 novembre 2018
Gouvernance
le-fmi-et-le-gouvernement-gabonais-parviennent-à-un-accord-pour-l’approbation-de-la-troisième-revue

Le FMI et le gouvernement gabonais parviennent à un accord pour l’approbation de la troisième revue

Au terme d’une semaine de consultations avec les autorités gabonaises, les services du Fonds monétaire international (FMI) ont rendu leur copie ce 16 novembre 2018, à la grande satisfaction des...