Exécution du budget : le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale redonne pleins pouvoirs à ses collègues

Exécution du budget : le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale redonne pleins pouvoirs à ses collègues

() - A la suite des dysfonctionnements et des écarts de conduite enregistrés dans la chaîne d’exécution des précédentes lois de finances depuis la mise en œuvre de la Budgétisation par objectifs de programme (Bop) au Gabon en 2015, le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale (photo), a décidé de replacer les membres du gouvernement au centre du jeu budgétaire en révisant les procédures d’exécution du budget.

Ce révirement consiste à responsabiliser davantage les chefs de départements ministériels à qui il incombe le devoir de reddition des comptes devant le Parlement et les juridictions compétentes.

En fait, assure une note d’information du ministère du Budget consultée par la presse locale, les ordonnateurs des crédits qu’étaient alors les directeurs généraux et les directeurs de programme, s’étaient émancipés du devoir de rendre compte et étaient devenus plus puissants que les ministres.

Du coup, les membres du gouvernement n’avaient plus le contrôle de la gestion des finances de leur ministère.

Fort de cela, le chef du gouvernement a décidé d’y mettre un terme. Car, assure le ministre du Budget et des comptes publics, Jean-Fidèle Otandault, il est question d’aller «dans le sens d’une plus grande responsabilisation des chefs de départements ministériels à qui il revient de rendre compte de l’exécution des crédits devant les parlementaires et les institutions habilitées à en examiner la gestion ».

«Les conséquences du changement se feront rapidement sentir puisqu’il sera désormais obligatoire d’assurer un reporting périodique adressé à l’ensemble des membres du gouvernement sur l’utilisation des crédits, en particulier, en matière de règlement et de performance.», précise-t-il.

«Plus personne, poursuit-il, ne pourra justifier devant les parlementaires, l’absence d’avancement ou les retards dans la mise en œuvre des politiques publiques par l’existence de la budgétisation par objectifs de programme.»

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 juin 2019
Services publics
le-ministre-justin-ndoundangoye-veut-améliorer-l’offre-de-transport-au-gabon

Le ministre Justin Ndoundangoye veut améliorer l’offre de transport au Gabon

À la faveur d’une séance de travail organisée ce 18 juin 2019, le ministre des Transports et du Tourisme, Justin Ndoundangoye, a décliné la nouvelle feuille de route du ministère,...
Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de stable à positive

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...