Exécution du budget : le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale redonne pleins pouvoirs à ses collègues

Exécution du budget : le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale redonne pleins pouvoirs à ses collègues

() - A la suite des dysfonctionnements et des écarts de conduite enregistrés dans la chaîne d’exécution des précédentes lois de finances depuis la mise en œuvre de la Budgétisation par objectifs de programme (Bop) au Gabon en 2015, le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale (photo), a décidé de replacer les membres du gouvernement au centre du jeu budgétaire en révisant les procédures d’exécution du budget.

Ce révirement consiste à responsabiliser davantage les chefs de départements ministériels à qui il incombe le devoir de reddition des comptes devant le Parlement et les juridictions compétentes.

En fait, assure une note d’information du ministère du Budget consultée par la presse locale, les ordonnateurs des crédits qu’étaient alors les directeurs généraux et les directeurs de programme, s’étaient émancipés du devoir de rendre compte et étaient devenus plus puissants que les ministres.

Du coup, les membres du gouvernement n’avaient plus le contrôle de la gestion des finances de leur ministère.

Fort de cela, le chef du gouvernement a décidé d’y mettre un terme. Car, assure le ministre du Budget et des comptes publics, Jean-Fidèle Otandault, il est question d’aller «dans le sens d’une plus grande responsabilisation des chefs de départements ministériels à qui il revient de rendre compte de l’exécution des crédits devant les parlementaires et les institutions habilitées à en examiner la gestion ».

«Les conséquences du changement se feront rapidement sentir puisqu’il sera désormais obligatoire d’assurer un reporting périodique adressé à l’ensemble des membres du gouvernement sur l’utilisation des crédits, en particulier, en matière de règlement et de performance.», précise-t-il.

«Plus personne, poursuit-il, ne pourra justifier devant les parlementaires, l’absence d’avancement ou les retards dans la mise en œuvre des politiques publiques par l’existence de la budgétisation par objectifs de programme.»

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 avril 2019
Régulation
le-paiement-des-pensions-de-retraite-sera-désormais-trimestriel-dès-le-mois-d’août-prochain

Le paiement des pensions de retraite sera désormais trimestriel dès le mois d’août prochain

La directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Nicole Assele (photo), a annoncé la décision de ramener le paiement des pensions de retraite à un rythme trimestriel...
Le 18 avril 2019
Gouvernance
btp-tourisme-et-agroalimentaire-les-normes-rendues-publiques

BTP, tourisme et agroalimentaire : les normes rendues publiques

Les normes rendues d’application obligatoire dans les secteurs de l’agroalimentaire, du BTP et du tourisme, ont été publiées par l’agence gabonaise des normes (Aganor) en début de semaine à Libreville. Celles-ci...
Le 18 avril 2019
Gouvernance
journée-nationale-de-la-femme-le-ministère-du-budget-honore-sa-gente-féminine

Journée nationale de la femme : le ministère du Budget honore sa gente féminine

La Journée nationale de la femme a été célébrée avec un cachet particulier cette année au Gabon. Après le lancement des activités par le PM, Julien Nkoghe Bekale le 16...
Le 17 avril 2019
Gouvernance
les-intérêts-de-la-dette-gabonaise-diminuent-au-31-décembre-2018

Les intérêts de la dette gabonaise diminuent au 31 décembre 2018

Dans le rapport d’exécution budgétaire de l’exercice 2018 publié fin mars dernier par le ministère de l'Economie, les règlements intervenus dans les charges financières de la dette ont atteint 211,5...