La Ceeac demande le retrait du Tchad de la liste des pays interdits d'entrée sur le territoire américain  

La Ceeac demande le retrait du Tchad de la liste des pays interdits d'entrée sur le territoire américain  

() - La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Ceeac) vient de publier un communiqué selon lequel, elle a appris avec « étonnement » la signature et la publication du décret migratoire qui étend, entre autres, l'interdiction d'entrée sur le territoire des Etats-Unis d'Amérique à tous les ressortissants de la République du Tchad, un de ses Etats de ses membres.

« Face à cette situation inattendue et incompréhensible, la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale exprime sa solidarité envers la République du Tchad qui est l'un de ses membres les plus engagés dans la lutte contre le terrorisme en général et contre Boko Haram en particulier », relève la Ceeac. Elle ajoute que le Tchad est également l'un des pays les plus sûrs, reconnu par tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux, et qui joue un rôle majeur dans la sécurisation de la zone sahélo-saharienne et la stabilisation de la région du Lac Tchad.

La Ceeac déplore donc l'inclusion de cet Etat membre dans la liste des pays dont les ressortissants sont interdits d'entrée sur le territoire américain. Elle demande aux autorités américaines de saisir la disponibilité et la volonté réaffirmées de l'Etat tchadien à travailler étroitement pour aplanir tous les malentendus techniques et diplomatiques possibles entre les deux pays, afin d'éviter l'entrée en vigueur dudit décret ce 19 octobre 2017.

Enfin, en espérant une normalisation rapide des relations bilatérales entre le Tchad et les Etats-Unis d'Amérique, ainsi que le retrait dans les meilleurs délais du Tchad de cette liste de pays incriminés,  la Ceeac remercie les Etats-Unis d'Amérique pour l'appui multiforme apportés à la sécurité et au développement de l'Afrique centrale. L’instance communautaire renouvelle sa disponibilité à travailler encore pour que cette coopération se renforce davantage.

S.A

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...
Le 23 février 2018
Santé
l’afrique-centrale-sera-bientôt-dotée-d’une-organisation-sous-régionale-de-la-santé

L’Afrique centrale sera bientôt dotée d’une Organisation sous-régionale de la santé

A la faveur d’une séance de travail ce 21 février 2018, la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Gabon, le Dr Conombo Kafondo Ghislaine et le Secrétaire...
Le 22 février 2018
Régulation
le-centre-gabonais-des-élections-sera-mis-en-place-avant-les-législatives-annoncées-pour-le-28-avril-prochain

Le Centre gabonais des élections sera mis en place avant les législatives annoncées pour le 28 avril prochain  

Contenue dans les résolutions du Dialogue politique d’Angondjé tenu entre mars et mai 2017, la mise en place du Centre gabonais des élections (CGE) en remplacement de la Commission électorale...