La Ceeac demande le retrait du Tchad de la liste des pays interdits d'entrée sur le territoire américain  

La Ceeac demande le retrait du Tchad de la liste des pays interdits d'entrée sur le territoire américain  

() - La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Ceeac) vient de publier un communiqué selon lequel, elle a appris avec « étonnement » la signature et la publication du décret migratoire qui étend, entre autres, l'interdiction d'entrée sur le territoire des Etats-Unis d'Amérique à tous les ressortissants de la République du Tchad, un de ses Etats de ses membres.

« Face à cette situation inattendue et incompréhensible, la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale exprime sa solidarité envers la République du Tchad qui est l'un de ses membres les plus engagés dans la lutte contre le terrorisme en général et contre Boko Haram en particulier », relève la Ceeac. Elle ajoute que le Tchad est également l'un des pays les plus sûrs, reconnu par tous les partenaires bilatéraux et multilatéraux, et qui joue un rôle majeur dans la sécurisation de la zone sahélo-saharienne et la stabilisation de la région du Lac Tchad.

La Ceeac déplore donc l'inclusion de cet Etat membre dans la liste des pays dont les ressortissants sont interdits d'entrée sur le territoire américain. Elle demande aux autorités américaines de saisir la disponibilité et la volonté réaffirmées de l'Etat tchadien à travailler étroitement pour aplanir tous les malentendus techniques et diplomatiques possibles entre les deux pays, afin d'éviter l'entrée en vigueur dudit décret ce 19 octobre 2017.

Enfin, en espérant une normalisation rapide des relations bilatérales entre le Tchad et les Etats-Unis d'Amérique, ainsi que le retrait dans les meilleurs délais du Tchad de cette liste de pays incriminés,  la Ceeac remercie les Etats-Unis d'Amérique pour l'appui multiforme apportés à la sécurité et au développement de l'Afrique centrale. L’instance communautaire renouvelle sa disponibilité à travailler encore pour que cette coopération se renforce davantage.

S.A

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...