Blanchiment des capitaux : le Gabac réclame plus d’actions contre les criminels

Blanchiment des capitaux : le Gabac réclame plus d’actions contre les criminels

() - La lutte contre le blanchiment des capitaux, le financement du terrorisme et la prolifération des armes en Afrique centrale est au centre d’une réflexion à Libreville depuis le 18 juin 2018.

Le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac) à l’ouverture des travaux, n’y est pas allé de main morte pour fustiger la lourdeur de l’administration quant à la poursuite devant les tribunaux, des auteurs sur qui pèsent des soupçons de blanchiment d’argent.

Si la rencontre vise à permettre aux administrations de s’approprier le processus de prévention, de détection et de répression en la matière, le Gabac veut voir les présumés coupables traduits devant les tribunaux et écroués pour leurs crimes, d’autant plus que plusieurs dossiers ont été montés et transmis aux services compétents.

«A ce jour, aucune affaire en blanchiment des capitaux et financement du terrorisme n’a été inscrite au rôle d’une juridiction répressive, ni jugée au Gabon, alors que l’Agence d’investigation financière a transmis des dossiers aux autorités judiciaires.», déplore Gervais Mbata, secrétaire permanent du Gabac, cité par la presse locale.

Le règlement Cemac en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme tarde à s’appliquer de manière rigoureuse dans la plupart des Etats. Pourtant, il implique que les Etats mènent des actions répressives contre ces phénomènes qui privent les pays de l’espace communautaire, de moyens de développement.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...