Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

() - En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février, par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet.

Après des séances de travail avec les ministres de l’Economie et du Budget, cette délégation du Fonds monétaire international a fait le point avec le PM, sur les avancées réalisées par le gouvernement, après le décaissement de l’appui budgétaire devant soutenir le Plan de relance économique (PRE).

Dans le cadre du règlement de la dette intérieure, Koffi Ben Nassar a également apprécié les efforts déployés par le gouvernement pour son épurement, avec la création du « Club de Libreville », lequel, faut-il le rappeler, a consisté récemment à la signature entre le gouvernement et les entreprises créancières de l’Etat, d’une convention d’apurement d’un montant de 310 milliards FCFA.

Selon Koffi Ben Nassar, l’institution de Bretton Woods est «satisfaite des efforts entrepris par le Gabon pour apurer la dette intérieure». Selon lui, «le respect de cet engagement défini d’accord parties permettra sans nul doute aux entreprises de relancer leurs activités ».

En matière des finances publiques, Koffi Ben Nassar a également salué l’action vigoureuse de maîtrise des dépenses publiques engagée par le gouvernement. Laquelle a-t-il indiqué, « se traduira par un retour progressif à la croissance ».

Pour Emmanuel Issoze Ngondet, «l’ambition du gouvernement est de rendre l’environnement économique attractif et restaurer la crédibilité du pays auprès de la communauté financière internationale ».

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...