Les ministres des Finances réaffirment leur volonté d’œuvrer pour le développement de la zone franc

Les ministres des Finances réaffirment leur volonté d’œuvrer pour le développement de la zone franc

() - Réunis ce jeudi 28 mars à Niamey au Niger, les ministres des Finances, les présidents des institutions régionales et les gouverneurs des banques centrales de la Zone franc ont pris de nouveaux engagements pour cet espace monétaire.

Selon le communiqué final de cette rencontre, ils ont réaffirmé l’importance des mécanismes et institutions de la zone franc pour la stabilité et le développement des économies de la zone. Dans le même temps, leur volonté de continuer à faire de la Zone franc, un espace de coordination active des politiques publiques, en lien avec les principaux bailleurs et institutions, dans un contexte économique marqué par une reprise de la croissance à l’échelle du continent africain, a été réitérée.

Occasion a également été donnée pour passer en revue, la mise en œuvre des politiques économiques soutenables axées sur la diversification économique et le renforcement de la mobilisation des ressources domestiques.

Les dossiers relatifs à la convergence nominale, à la dette et au déficit publics, qui sont susceptibles de remettre en cause les équilibres internes et externes des États concernés ont aussi été abordés.

Dans ce cadre, ils ont rappelé l’importance d’améliorer rapidement et fortement la mobilisation des ressources intérieures et accueilli favorablement à cet égard la perspective d’une étude mandatée par la Commission UEMOA et diligentée par l’AFD en matière de formation des administrations financières.

La nécessité de poursuivre la mise en œuvre des mesures permettant de renforcer l’intégration régionale, facteur de résilience et de solidarité des États de la Zone franc, face aux chocs exogènes négatifs dans un contexte sécuritaire régional difficile et un environnement économique international incertain, a également fait l’objet d’échanges.

À ce titre, les participants ont réitéré l’importance de continuer à mettre en œuvre le suivi régulier de l’ensemble des recommandations adoptées lors des réunions des ministres de la Zone franc.

Une insistance sur la nécessité de mettre en œuvre les plans de réformes structurelles agréés dans le cadre des programmes mis en œuvre avec le FMI, afin de préserver la confiance des partenaires, améliorer la situation macroéconomique et garder le cap d’une croissance inclusive et soutenable a également été manifestée.

La lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) a aussi fait l’objet d’une profonde réflexion. A cet effet, ils ont échangé sur la base du plan d’action tiré du rapport présenté en octobre dernier, et des premiers éléments de mise en œuvre des différentes mesures synthétisés par le GIABA et le GABAC.

Enfin, les argentiers de la zone franc ont échangé à propos de l’initiative « Digital Moonshot », portée par la Banque mondiale, en appui à la stratégie numérique de l’Union africaine.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 août 2019
Gouvernance
le-gouvernement-gabonais-initie-un-dialogue-intergénérationnel

Le gouvernement gabonais initie un dialogue intergénérationnel

A la faveur de la célébration en différée de la journée internationale de la jeunesse, ce jeudi 22 août 2019, le ministre des Mines, Tony Ondo Mba (photo), a eu...
Le 22 août 2019
Une Santé & Social
l’expertise-du-génie-militaire-sollicitée-pour-construire-les-logements-sociaux-au-gabon

L’expertise du génie militaire sollicitée pour construire les logements sociaux au Gabon

L’aménagement des voies menant aux sites des logements sociaux de Bikele sera assuré par le génie militaire. Cette structure des forces de défense a signé un accord avec la Société...
Le 21 août 2019
Economie
le-réseau-des-femmes-africaines-énarques-présenté-à-l’ambassadeur-de-france-au-gabon

Le réseau des femmes africaines énarques présenté à l’ambassadeur de France au Gabon

En sa qualité de nouvelle présidente de la Confédération internationale des associations françaises et étrangères des anciens élèves de l’École nationale d’administration (ENA) – France, Camélia Ntoutoume a rencontré, ce...
Le 21 août 2019
Une Education & Formation
le-gouvernement-gabonais-invite-les-diplômés-universitaires-au-chômage-à-repenser-leur-formation

Le gouvernement gabonais invite les diplômés universitaires au chômage à repenser leur formation

La ministre de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle, chargée du Dialogue social, Madeleine E. Berre, demande aux diplômés universitaires au chômage de s’arrimer...