A Libreville, Owendo et Akanda, les prix ont connu une augmentation de 3,4%, au premier trimestre 2018

A Libreville, Owendo et Akanda, les prix ont connu une augmentation de 3,4%, au premier trimestre 2018

() - Au Gabon, les tensions inflationnistes sont restées persistantes au premier trimestre 2018, comme tout au long de l’année 2017, selon la note de conjoncture du ministère de l’Economie.

En effet, l’indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des ménages de Libreville, Owendo et Akanda, a progressé de 2,7%, au premier trimestre, contre 3,3% sur la même période, l’année précédente. En glissement annuel, les prix ont augmenté de 3,4%.

Le taux d’inflation au premier trimestre 2018 s’explique principalement par la hausse des prix dans les fonctions suivantes : logement, eau, gaz, électricité (+2,9%), transports (+4,6%), communications (+13,7%) et enseignement (+35,2%).

La hausse des prix des transports résulte notamment de la baisse de l’offre de transport en commun urbain, engendrée par les opérations de contrôles de la mairie sur les documents de transport des taxis et autres types de transport, et de la hausse de prix des carburants à la pompe (+19,1% le litre de gasoil et de +2,5% le litre d’essence) entre janvier et mars 2018. Cela, suite à l’application du mécanisme d’indexation des prix des produits pétroliers sur le marché local par rapport aux fluctuations sur le marché international.

La forte hausse des prix de la fonction enseignement s’explique par l’augmentation des frais d’inscription dans les établissements secondaires et supérieurs, par rapport à 2017.

En revanche, la quasi-stagnation des prix des produits alimentaires (+0,3%) découle du renforcement du contrôle des mesures de lutte contre la vie chère, en dépit des hausses des prix des produits importés de cette fonction, notamment : pains et céréales (+0,6%) et lait, fromage et œufs (+3,4%).

Par conséquent, au premier trimestre 2018, l’inflation hors alimentation a affiché un taux de 4,0% contre 5,1%, en 2017, à la même période.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 11 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-engage-un-plaidoyer-auprès-du-fmi-pour-le-rapatriement-des-recettes-d’exportation

La Cemac engage un plaidoyer auprès du FMI pour le rapatriement des recettes d’exportation

Une délégation mandatée par le président en exercice de la Cemac, Idriss Déby Itno, conduite par le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, et composée du...
Le 9 décembre 2018
Economie
bien-qu’en-recul-la-chine-conserve-le-maillot-jaune-des-partenaires-commerciaux-du-gabon

Bien qu’en recul, la Chine conserve le maillot jaune des partenaires commerciaux du Gabon

Malgré un recul de 8,8% des biens échangés, la Chine demeure le premier partenaire du Gabon sur les 9 premier mois 2018, avec une valeur des échanges globale estimée à...
Le 9 décembre 2018
Economie
chute-des-exportations-hors-pétrole-au-troisième-trimestre-2018

Chute des exportations hors-pétrole au troisième trimestre 2018

Le troisième trimestre de l’année en cours, n’aura pas été favorable pour le Gabon, en matière d’exportations hors-pétrole. En effet, selon la Direction générale de l’économie, pour la première fois depuis...
Le 8 décembre 2018
Gouvernance
après-quatre-années-d’exécution-la-banque-mondiale-évalue-le-ppic-du-gabon

Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

Approuvé en mars 2014, et mis en œuvre en 2015, par le gouvernement gabonais, avec le soutien de la Banque mondiale, le Projet de promotion de l’investissement et de la...