Les importations d’hydrocarbures en hausse de 41% sur les neuf premiers mois de l’année

Les importations d’hydrocarbures en hausse de 41% sur les neuf premiers mois de l’année

() - Pour satisfaire la croissance des besoins locaux en matière de consommation des produits pétroliers, la société gabonaise de raffinage (Sogara), dans l’optique de faire face au déficit de production, s’est approvisionnée auprès de fournisseurs étrangers à hauteur de  201 098 tonnes métriques.

Ces importations qui affichent une hausse de 41,9% par rapport à la même période en 2017, permettent de se rendre compte qu’en raison de l’augmentation de la consommation de gasoil, le pays a acheté un volume de 122 588 tonnes métriques sur les neuf premiers mois de l’année.

Si le fuel lourd a augmenté de 104,6%, en termes d’importations, celles de gaz domestique s’établissent à 55,4% soit 41 304 tonnes métriques.

Cette situation est liée à la baisse de production des volumes de bruts traités par le raffineur suite aux perturbations techniques survenues en cours d'année et des dysfonctionnements qu'a connus son outil de production.

En effet, le volume de brut traité a baissé de 12,3% à 648 889 tonnes métriques contre 740 146 tonnes métriques en 2017, à la même période.

Les contreperformances ont également été remarquées dans le volet commercial. Les quantités vendues se sont en effet contractées, en raison de la faiblesse de la demande domestique, exceptions faites du « turbine fuel 1 » et du kérosène à l’export qui ont enregistré de très fortes hausses pour se situer respectivement à 25 011 m3 et 20 770 m3.

Le chiffre d’affaires de la société s’est du coup replié de près de 3% à 200 milliards FCFA contre 206,285 milliards FCFA, au troisième trimestre de l’année écoulée.

PcA

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

7 jours
1 mois
1 an
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...
Le 21 mars 2019
Banque
francesco-de-musso-bgfi-bank-les-banques-doivent-étendre-leur-maillage-et-être-plus-proches-de-leur-client

Francesco De Musso (BGFI Bank) : «Les banques doivent étendre leur maillage et être plus proches de leur client »

Dans un entretien accordé à notre rédaction au lendemain de sa participation au Forum Afrique 2019, le 8 février 2019 à Paris, le Directeur général de BGFIBank Europe, hub européen...
Le 20 mars 2019
Bois
74-des-superficies-attribuées-à-l’exploitation-forestière-appartiennent-aux-sociétés-chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années. En termes d’emplois par exemple,...
Le 20 mars 2019
Agro
pour-combler-les-besoins-en-consommation-de-riz-le-gabon-sollicite-le-partenariat-avec-la-chine

Pour combler les besoins en consommation de riz, le Gabon sollicite le partenariat avec la Chine

La dépendance aux importations des denrées alimentaires handicape les capacités de développement du Gabon ainsi que ses performances agricoles. Pour sortir de cette situation qui déséquilibre la balance commerciale, les...