Les importations d’hydrocarbures en hausse de 41% sur les neuf premiers mois de l’année

Les importations d’hydrocarbures en hausse de 41% sur les neuf premiers mois de l’année

() - Pour satisfaire la croissance des besoins locaux en matière de consommation des produits pétroliers, la société gabonaise de raffinage (Sogara), dans l’optique de faire face au déficit de production, s’est approvisionnée auprès de fournisseurs étrangers à hauteur de  201 098 tonnes métriques.

Ces importations qui affichent une hausse de 41,9% par rapport à la même période en 2017, permettent de se rendre compte qu’en raison de l’augmentation de la consommation de gasoil, le pays a acheté un volume de 122 588 tonnes métriques sur les neuf premiers mois de l’année.

Si le fuel lourd a augmenté de 104,6%, en termes d’importations, celles de gaz domestique s’établissent à 55,4% soit 41 304 tonnes métriques.

Cette situation est liée à la baisse de production des volumes de bruts traités par le raffineur suite aux perturbations techniques survenues en cours d'année et des dysfonctionnements qu'a connus son outil de production.

En effet, le volume de brut traité a baissé de 12,3% à 648 889 tonnes métriques contre 740 146 tonnes métriques en 2017, à la même période.

Les contreperformances ont également été remarquées dans le volet commercial. Les quantités vendues se sont en effet contractées, en raison de la faiblesse de la demande domestique, exceptions faites du « turbine fuel 1 » et du kérosène à l’export qui ont enregistré de très fortes hausses pour se situer respectivement à 25 011 m3 et 20 770 m3.

Le chiffre d’affaires de la société s’est du coup replié de près de 3% à 200 milliards FCFA contre 206,285 milliards FCFA, au troisième trimestre de l’année écoulée.

PcA

Facebook (copie)

Le 23 janvier 2019
Infrastructures
le-gouvernement-demande-la-prise-en-compte-des-infrastructures-dans-les-projets-conduits-par-la-banque-mondiale-au-gabon

Le gouvernement demande la prise en compte des infrastructures dans les projets conduits par la Banque mondiale au Gabon

La représentante de la Banque mondiale au Gabon et en Guinée Equatoriale, Alice Ouedraogo, a eu des entretiens avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, le 22 janvier à Libreville. Elle...
Le 22 janvier 2019
Banque
bnp-paribas-quitte-le-capital-de-bicig

BNP Paribas quitte le capital de Bicig

C’est le président du conseil d’administration de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), Etienne Mouvagha Tchioba, qui l’a annoncé au terme de la session du...
Le 22 janvier 2019
Banque
la-cobac-désigne-un-liquidateur-à-la-banque-gabonaise-de-développement

La Cobac désigne un liquidateur à la banque gabonaise de développement  

La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a décidé, en octobre 2018, de retirer l’agrément prudentiel de la banque gabonaise de développement (BGD) et de désigner un liquidateur après le...
Le 22 janvier 2019
Agro
zone-cemac-en-dépit-d’une-hausse-des-prix-des-produits-énergétiques-les-produits-de-base-affichent-un-net-recul-dans-l’ensemble

Zone CEMAC : en dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques, les produits de base affichent un net recul dans l’ensemble

En dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques au troisième trimestre 2018, le marché des produits de base a affiché un net recul dans l’ensemble, à cause de la...