La BAD va consacrer 208 milliards de dollars pour 230 projets de développement en Afrique

La BAD va consacrer 208 milliards de dollars pour 230 projets de développement en Afrique

() - Parce que l’Afrique est la deuxième destination des investisseurs internationaux dans le monde, et que le continent comprend, selon Akinwumi Adesina (photo), président de la Banque africaine de développement (BAD), cinq des 10 économies les plus dynamiques du monde, l’institution financière panafricaine entend y consacrer d’importants moyens financiers afin d'y développer 230 projets.

L’énergie, les infrastructures, les transports et les services publics, l’industrie, l’agriculture, les technologies de l’information et de la communication, les télécommunications, l’eau et l’assainissement, les services financiers, la santé, l’éducation et l’hôtellerie, le tourisme, le logement et l’aviation, constituent entre autres domaines dans lesquels la BAD entend investir 208 milliards de dollars, afin d’accélérer le développement du continent.

D’après Akinwumi Adesina qui se réjouit de la coopération fructueuse que plusieurs institutions financières entretiennent avec le groupe financier panafricain, 61 accords représentant un volume de 40 milliards de dollars, sont sur le point d’être conclus, en attendant que les investisseurs réunis lors de la Gallery Walk, n’entérinent 28 autres. Les garanties en matière de risque ont été apportées aux potentiels investisseurs. Une plateforme de cogestion de risques a été mise en place suite à la conclusion d’un accord entre la BAD et quatre institutions financières mondialement connues.

Celle-ci, de l’avis du président de la BAD, servira de garantie à tout investisseur qui apporte ses financements en Afrique.

«Pour la première fois, ces grandes institutions financières mondiales et régionales coopèrent pour aider à réduire les risques liés aux projets d’investissement à grande échelle.», indique le président dans son discours de clôture repris par divers médias.  

PcA

Source:discours président BAD

 

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

7 jours
1 mois
1 an
Le 22 mars 2019
Hydrocarbures
maurel--prom-affiche-un-résultat-net-consolidé-de-62-millions-de-dollars-en-2018

Maurel & Prom affiche un résultat net consolidé de 62 millions de dollars en 2018

Le conseil d’administration de la junior pétro-gazière française Maurel & Prom, réuni le 20 mars 2019 en France, a arrêté les comptes du groupe au 31 décembre 2018. S’agissant du chiffre...
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...
Le 21 mars 2019
Banque
francesco-de-musso-bgfi-bank-les-banques-doivent-étendre-leur-maillage-et-être-plus-proches-de-leur-client

Francesco De Musso (BGFI Bank) : «Les banques doivent étendre leur maillage et être plus proches de leur client »

Dans un entretien accordé à notre rédaction au lendemain de sa participation au Forum Afrique 2019, le 8 février 2019 à Paris, le Directeur général de BGFIBank Europe, hub européen...
Le 20 mars 2019
Bois
74-des-superficies-attribuées-à-l’exploitation-forestière-appartiennent-aux-sociétés-chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années. En termes d’emplois par exemple,...