Tensions entre Bolloré et l’Etat gabonais, suite à la mise en service du nouveau port d’Owendo construit par Olam

Tensions entre Bolloré et l’Etat gabonais, suite à la mise en service du nouveau port d’Owendo construit par Olam

() - La mise en service du nouveau port Cargo d’Owendo, construit par le goupe Olam, serait à l’origine des tensions actuelles, entre le groupe Bolloré et l’Etat gabonais, indique la presse locale.

Selon la même source, citant elle-même des sources concordantes proches du Palais du bord de mer, le groupe français aurait porté plainte à Paris, contre l’Etat gabonais pour non-respect de la convention de concession signé le 15 mai 2007.

Laquelle convention transfère à sa filiale, la Société des terminaux de conteneurs du Gabon (STCG), pour une durée de 20 ans, l’exclusivité du service public dans l’étude, de l’aménagement, de la gestion et de l’exploitation du terminal à conteneurs d’Owendo.

Cette convention comprend notamment les opérations de manutention bord de terre, chargement, déchargement des navires, transfert, déplacement, levage à toute manipulation et prestation liées aux opérations import et export de conteneurs dans l’enceinte du port d’Owendo et de son environnement immédiat.

A toutes fins utiles, depuis la mise en service, en attendant l’inauguration officielle prévue ce mois de juillet, une guerre des coûts d’acconage couve entre les deux places portuaires. Face à la forte concurrence en termes de tarifs appliquée par le nouveau port Cargo d’Owendo, dont les coûts serraient de 25% fois plus bas que ceux pratiqués jusque-là par le groupe français, la multinationale française Bolloré s’est engagée à réduire de 40% de ses frais.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2018
Social
sodexo-quitte-définitivement-le-gabon

Sodexo quitte définitivement le Gabon

C’est depuis le mois de mars 2017 que le spécialiste de la restauration sur les plateformes pétrolières au Gabon, Sodexo, fait face à de nombreuses difficultés financières. Après les rumeurs...
Le 20 février 2018
Social
logements-sociaux-le-gouvernement-évalue-la-mise-en-œuvre-des-projets-immobiliers-exécutés-par-le-consortium-one-link-holding

Logements sociaux : le gouvernement évalue la mise en œuvre des projets immobiliers exécutés par le consortium One Link Holding

Le consortium chinois One Link Holding Group, spécialisé dans le BTP, à la tête de plus de 100 entreprises, toutes issues de l’Empire du Milieu, a conclu avec le gouvernement...
Le 19 février 2018
Gouvernance
alain-bâ-oumar---il-faut-que-l’apurement-de-la-dette-contribue-à-la-relance-de-l’économie-nationale

Alain Bâ Oumar : « Il faut que l’apurement de la dette contribue à la relance de l’économie nationale »

Après la signature de la convention d’apurement de la dette intérieure d’un montant de 310 milliards FCFA, par l'Etat gabonais et un groupement d’intérêt économique des entreprises créancières de l’Etat,...
Le 19 février 2018
Economie
le-fmi-évalue-les-avancées-du-gabon-dès-ce-jour-à-libreville

Le FMI évalue les avancées du Gabon dès ce jour à Libreville

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) séjourne à Libreville du 19 au 22 février 2018. L’équipe conduite par Alex Segura Ubiergo (photo) vient évaluer les performances du pays après...