Selon la justice française, Omar Bongo avait accumulé en France un patrimoine de 68 millions d’euros

Selon la justice française, Omar Bongo avait accumulé en France un patrimoine de 68 millions d’euros

() - La justice française a livré le résultat de son enquête, menée dans le cadre de la procédure dite des « biens mal acquis ». Il en ressort qu’Omar Bongo, ex-président du Gabon, a accumulé durant ses 42 ans de pouvoir, un patrimoine français évalué à 68 millions d’euros. 

Le parc immobilier est essentiellement composé de 3 hôtels particuliers à Paris et de 7 villas à Nice. 

L’enquête a également mis à jour toute une chaîne de professionnels français « complaisants », du prête-nom au notaire en passant par des entreprises de décoration et naturellement des banques. Une mention spéciale est décernée à BNP Paribas pour l’ensemble des « facilités » que l’établissement tricolore avait offertes à l’ex-chef d’Etat gabonais. 

A noter que cette enquête ne met en cause ni Ali Bongo, le fils d’Omar Bongo actuellement président, ni Jean Ping, le gendre, devenu entre temps opposant. 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2018
Social
sodexo-quitte-définitivement-le-gabon

Sodexo quitte définitivement le Gabon

C’est depuis le mois de mars 2017 que le spécialiste de la restauration sur les plateformes pétrolières au Gabon, Sodexo, fait face à de nombreuses difficultés financières. Après les rumeurs...
Le 20 février 2018
Social
logements-sociaux-le-gouvernement-évalue-la-mise-en-œuvre-des-projets-immobiliers-exécutés-par-le-consortium-one-link-holding

Logements sociaux : le gouvernement évalue la mise en œuvre des projets immobiliers exécutés par le consortium One Link Holding

Le consortium chinois One Link Holding Group, spécialisé dans le BTP, à la tête de plus de 100 entreprises, toutes issues de l’Empire du Milieu, a conclu avec le gouvernement...
Le 19 février 2018
Gouvernance
alain-bâ-oumar---il-faut-que-l’apurement-de-la-dette-contribue-à-la-relance-de-l’économie-nationale

Alain Bâ Oumar : « Il faut que l’apurement de la dette contribue à la relance de l’économie nationale »

Après la signature de la convention d’apurement de la dette intérieure d’un montant de 310 milliards FCFA, par l'Etat gabonais et un groupement d’intérêt économique des entreprises créancières de l’Etat,...
Le 19 février 2018
Economie
le-fmi-évalue-les-avancées-du-gabon-dès-ce-jour-à-libreville

Le FMI évalue les avancées du Gabon dès ce jour à Libreville

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) séjourne à Libreville du 19 au 22 février 2018. L’équipe conduite par Alex Segura Ubiergo (photo) vient évaluer les performances du pays après...