Traque des indélicats :‭ ‬l’ex-ministre du Pétrole est interpellé‭

Traque des indélicats :‭ ‬l’ex-ministre du Pétrole est interpellé‭

() - La cérémonie de présentation des vœux au chef de l’Etat par les différents corps constitués de la nation il y a une semaine,‭ ‬a préparé les esprits aux actions‭ «‬concrètes concernant l'assainissement des finances publiques,‭ ‬notamment la lutte contre la corruption et toute forme de prévarication‭»‬.‭ ‬Dans‭ ‬la foulée de ce discours du président de la République,‭ ‬les prémices de l‭’‬action publique visant à‭ «‬traduire devant les juridictions compétentes les coupables‭» ‬d'actes d'avilissement du patrimoine de l'Etat,‭ ‬se font jour.

Alors que le gouvernement a été techniquement aménagé dans la soirée du‭ ‬9‭ ‬janvier‭ ‬2016‭ ‬sur proposition du Premier ministre,‭ ‬l’ex-ministre du Pétrole et des hydrocarbures,‭ ‬Etienne Dieudonné Ngoubou,‭ ‬fraîchement relevé de ses fonctions par décret présidentiel,‭ ‬est interpellé‭ ‬par les forces de sécurité‭ ‬dans la matinée du‭ ‬10‭ ‬janvier et conduit dans les locaux de la direction générale de la recherche pour enquêtes.

La veille,‭ ‬le‭ ‬9‭ ‬janvier,‭ ‬Magloire Ngambia,‭ ‬conseiller du chef de l’Etat et‭ ‬ex-ministre de la Promotion des investissements,‭ ‬des Transports,‭ ‬des‭ ‬Travaux publics,‭ ‬de l’Habitat,‭ ‬du‭ ‬Tourisme et‭ ‬de l’Aménagement du territoire‭ ‬entre‭ ‬2012‭ ‬et‭ ‬2015,‭ ‬a passé une journée dans les locaux de la direction générale de la recherche.

Si rien ne filtre encore des‭ ‬enquêtes diligentées contre ces deux hauts responsables,‭ ‬nombre d’indices montrent que le‭ ‬temps de la reddition des comptes est arrivé et que le‭ ‬moment de rendre gorge approche.‭ ‬Car,‭ ‬selon les propos du chef de l’Etat aux corps constitués,‭ «‬l'assainissement,‭ ‬au-delà du gouvernement,‭ ‬requiert l'investissement de tous ceux qui,‭ ‬dans notre pays,‭ ‬sont investis par la charge de faire respecter l'application des lois et punir ceux qui se plaisent à s'y soustraire‭»‬.

‎«‏La reddition des comptes est une nécessité absolue de l’action publique‭» ‬à laquelle le chef de l’Etat entend y veiller.‭ ‬Emmanuel Issoze Ngondet,‭ ‬le chef du gouvernement,‭ ‬entend‭ «‬avec fermeté,‭ ‬combattre la corruption et traduire devant les juridictions compétentes les coupables‭»‬.

Souvent critiqué ces derniers temps pour son laxisme à l’endroit de certains responsables soupçonnés d’indélicatesses avec le patrimoine de l’Etat,‭ ‬le président de la République semble prendre la mesure de la situation.‭ ‬Aussi souhaite-t-il donner du relief au Document de stratégie nationale de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux‭ (‬SNLCCBC‭)‬ dont s’est doté le pays.‭ ‬Celui-ci vise à‭ «‬réduire significativement le phénomène de la corruption et du blanchiment des capitaux au Gabon et son impact sur le développement‭»‬.‭

Auxence Mengue avec la CNLCEI‭ ‬

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...