Traque des indélicats :‭ ‬l’ex-ministre du Pétrole est interpellé‭

Traque des indélicats :‭ ‬l’ex-ministre du Pétrole est interpellé‭

() - La cérémonie de présentation des vœux au chef de l’Etat par les différents corps constitués de la nation il y a une semaine,‭ ‬a préparé les esprits aux actions‭ «‬concrètes concernant l'assainissement des finances publiques,‭ ‬notamment la lutte contre la corruption et toute forme de prévarication‭»‬.‭ ‬Dans‭ ‬la foulée de ce discours du président de la République,‭ ‬les prémices de l‭’‬action publique visant à‭ «‬traduire devant les juridictions compétentes les coupables‭» ‬d'actes d'avilissement du patrimoine de l'Etat,‭ ‬se font jour.

Alors que le gouvernement a été techniquement aménagé dans la soirée du‭ ‬9‭ ‬janvier‭ ‬2016‭ ‬sur proposition du Premier ministre,‭ ‬l’ex-ministre du Pétrole et des hydrocarbures,‭ ‬Etienne Dieudonné Ngoubou,‭ ‬fraîchement relevé de ses fonctions par décret présidentiel,‭ ‬est interpellé‭ ‬par les forces de sécurité‭ ‬dans la matinée du‭ ‬10‭ ‬janvier et conduit dans les locaux de la direction générale de la recherche pour enquêtes.

La veille,‭ ‬le‭ ‬9‭ ‬janvier,‭ ‬Magloire Ngambia,‭ ‬conseiller du chef de l’Etat et‭ ‬ex-ministre de la Promotion des investissements,‭ ‬des Transports,‭ ‬des‭ ‬Travaux publics,‭ ‬de l’Habitat,‭ ‬du‭ ‬Tourisme et‭ ‬de l’Aménagement du territoire‭ ‬entre‭ ‬2012‭ ‬et‭ ‬2015,‭ ‬a passé une journée dans les locaux de la direction générale de la recherche.

Si rien ne filtre encore des‭ ‬enquêtes diligentées contre ces deux hauts responsables,‭ ‬nombre d’indices montrent que le‭ ‬temps de la reddition des comptes est arrivé et que le‭ ‬moment de rendre gorge approche.‭ ‬Car,‭ ‬selon les propos du chef de l’Etat aux corps constitués,‭ «‬l'assainissement,‭ ‬au-delà du gouvernement,‭ ‬requiert l'investissement de tous ceux qui,‭ ‬dans notre pays,‭ ‬sont investis par la charge de faire respecter l'application des lois et punir ceux qui se plaisent à s'y soustraire‭»‬.

‎«‏La reddition des comptes est une nécessité absolue de l’action publique‭» ‬à laquelle le chef de l’Etat entend y veiller.‭ ‬Emmanuel Issoze Ngondet,‭ ‬le chef du gouvernement,‭ ‬entend‭ «‬avec fermeté,‭ ‬combattre la corruption et traduire devant les juridictions compétentes les coupables‭»‬.

Souvent critiqué ces derniers temps pour son laxisme à l’endroit de certains responsables soupçonnés d’indélicatesses avec le patrimoine de l’Etat,‭ ‬le président de la République semble prendre la mesure de la situation.‭ ‬Aussi souhaite-t-il donner du relief au Document de stratégie nationale de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux‭ (‬SNLCCBC‭)‬ dont s’est doté le pays.‭ ‬Celui-ci vise à‭ «‬réduire significativement le phénomène de la corruption et du blanchiment des capitaux au Gabon et son impact sur le développement‭»‬.‭

Auxence Mengue avec la CNLCEI‭ ‬

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...
Le 13 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-offre-500-000-dollars-pour-l’initiative-africaine-sur-le-climat

Le Gabon offre 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur le climat

La tenue à Paris du One Planet Summit le 12 décembre, a donné l’occasion au président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC),...
Le 12 décembre 2017
Gouvernance
régis-immongault-propose-linnovation-comme-moyen-d’adaptation-au-réchauffement-climatique

Régis Immongault propose l'innovation comme moyen d’adaptation au réchauffement climatique

La position du Gabon dans le cadre du financement de la lutte contre le changement climatique, a une fois de plus été défendue, ce lundi 11 décembre 2017, à Bercy,...
Le 12 décembre 2017
Régulation
sommet-sur-le-climat-de-paris-ali-bongo-va-plaider-le-respect-des-engagements-financiers-des-etats-pollueurs

Sommet sur le climat de Paris : Ali Bongo va plaider le respect des engagements financiers des Etats pollueurs

C’est en qualité de président du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC), qu’Ali Bongo Ondimba (photo), prend la parole ce jour à Paris...