Affaire Santullo : le parquet de Libreville va ouvrir une enquête

Affaire Santullo : le parquet de Libreville va ouvrir une enquête

() - L’homme d’affaires italien Guido Santullo (photo), patron du groupe Santullo Sericom BTP, va devoir expliquer à la justice gabonaise, avec toutes les personnes qu’il accuse, les contours du litige financier qui l’oppose à l’Etat.

Depuis plus d’un mois, la presse locale se fait l’écho des plaintes du patron du groupe italien qui réclame le paiement de factures de l’ordre de 300 milliards de Fcfa. Les fonds représentent les montants investis dans le préfinancement des travaux de construction des routes Ndendé-Mouila, Mayumba-Tchibanga, Akiéni-Onga, du pont de Kango et sur la Banio ou encore l’hippodrome de Franceville.

Devant les journalistes, il y a quelques semaines, à Libreville, l’opérateur économique a mis en cause des membres du gouvernement en fonction ainsi que d’autres personnalités ayant occupé de hautes fonctions, mais aujourd’hui incarcérées. Il aurait même remis des sommes d’argent en liquide à un membre du gouvernement en fonction aux fins d'obtenir un marché public.

Face à ce faisceau d’accusations, le parquet de Libreville, apprend-on dans le quotidien l’union, va ouvrir une enquête qui va déterminer les responsabilités dans cette affaire où l’image du pays se trouve écornée.

Guido Santullo a décidé de mettre la main sur un bien immobilier appartenant à l’Etat, en France, si ses factures n’étaient pas soldées.

SeM

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...