Crise postélectorale : le Gabon fustige la sortie de l’Union européenne

Crise postélectorale : le Gabon fustige la sortie de l’Union européenne

() - Le conseil des ministres du 10 mars a donné l’occasion au gouvernement gabonais de se prononcer sur les déclarations de la délégation de l’Union européenne à Genève qui a fait état de disparitions, de tortures et de déportation d’individus pendant les évènements qui ont suivi l’annonce des résultats de l’élection présidentielle d’août 2016.

Dans le communiqué final de cette instance, le gouvernement «rejette avec la plus grande fermeté, les allégations tendancieuses, irresponsables et sans fondements de la délégation permanente de l’Union européenne à Genève, jeudi 09 Mars 2017, car, il n’y a jamais eu, dans notre pays, ni déportations ni disparitions forcées, encore moins de tortures sur des opposants ou d’exécutions extrajudiciaires comme cela a été prétendu».

Aussi, tout en se réservant le droit de «mettre un terme » à ce qu’il qualifie de campagne de dénigrement, en usant de «toutes les actions nécessaires», le gouvernement rappelle que le Gabon est un Etat de droit.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2018
Social
sodexo-quitte-définitivement-le-gabon

Sodexo quitte définitivement le Gabon

C’est depuis le mois de mars 2017 que le spécialiste de la restauration sur les plateformes pétrolières au Gabon, Sodexo, fait face à de nombreuses difficultés financières. Après les rumeurs...
Le 20 février 2018
Social
logements-sociaux-le-gouvernement-évalue-la-mise-en-œuvre-des-projets-immobiliers-exécutés-par-le-consortium-one-link-holding

Logements sociaux : le gouvernement évalue la mise en œuvre des projets immobiliers exécutés par le consortium One Link Holding

Le consortium chinois One Link Holding Group, spécialisé dans le BTP, à la tête de plus de 100 entreprises, toutes issues de l’Empire du Milieu, a conclu avec le gouvernement...
Le 19 février 2018
Gouvernance
alain-bâ-oumar---il-faut-que-l’apurement-de-la-dette-contribue-à-la-relance-de-l’économie-nationale

Alain Bâ Oumar : « Il faut que l’apurement de la dette contribue à la relance de l’économie nationale »

Après la signature de la convention d’apurement de la dette intérieure d’un montant de 310 milliards FCFA, par l'Etat gabonais et un groupement d’intérêt économique des entreprises créancières de l’Etat,...
Le 19 février 2018
Economie
le-fmi-évalue-les-avancées-du-gabon-dès-ce-jour-à-libreville

Le FMI évalue les avancées du Gabon dès ce jour à Libreville

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) séjourne à Libreville du 19 au 22 février 2018. L’équipe conduite par Alex Segura Ubiergo (photo) vient évaluer les performances du pays après...