L’affaire Santullo fait une nouvelle victime

L’affaire Santullo fait une nouvelle victime

() - C’est au tour de l’opérateur de la grande distribution Foberd Gabon de faire les frais du combat entre l’homme d’affaires franco-italien Guido Santullo et l’Etat gabonais. Cette fois, il s’agit d’une affaire d’importation illégale de ciment mettant en cause le directeur général de la société Foberd Gabon, Mesmin Sigha, qui est depuis le 14 juillet 2017, incarcéré à la prison centrale de Libreville.

Les perquisitions effectuées par la police dans les magasins de la société au quartier Oloumi à Libreville, ont mis à nu un réseau de contrebande de ciment mettant en scène plusieurs acteurs impliqués à divers niveaux. En fait, dans le cadre des travaux de construction de la route Tchibanga-Mayumba et du pont sur la Banio, le patron de l’entreprise Sericom Gabon, d’après des sources policières, s’est servi de la couverture de l’importateur de ciment Foberd Gabon, pour faire entrer une cargaison de 20 000 tonnes ciment dans le pays, stockée dans les entrepôts de l’opérateur à Libreville. Seulement, rapporte la presse locale, il se trouve que les travaux de cette route, au moment de l’entrée de la marchandise au Gabon, étaient déjà achevés.

Les associés dont l’implication varie de l’un à l’autre, auraient selon des sources proches de l’enquête, fait entrer et écouler cette cargaison d’une valeur de 2 milliards de Fcfa de manière illégale. La cargaison querellée bénéficiait d’exonérations fiscales et douanières dans le cadre des grands travaux réalisés par la société qui a, malgré la livraison des chantiers, continué de profiter de ce régime préférentiel.

Outre le directeur général de Foberd, société spécialisée dans la commercialisation des matériaux de construction, Eddy Balldrichi Vokeng de Sotrasgab, Sunday Stephen Essono Okebe, l’apporteur d’affaires, Bouassa Samelon, directeur général de BM Transit, Messan Aziaba Assiokvi, responsable de la société Getraco, ont également été placés sous mandat de dépôt.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...