L’ONEP accuse Total Gabon d’utiliser la main-d’œuvre externe et porte plainte

L’ONEP accuse Total Gabon d’utiliser la main-d’œuvre externe et porte plainte

() - Après avoir lancé un mouvement de grève le 9 juillet dernier, les employés de Total Gabon ont porté plainte contre leur employeur via le puissant syndicat pétrolier gabonais ONEP, au motif que la compagnie utilise la main-d’œuvre d’autres compagnies pétrolières pour faire face aux conséquences dévastatrices de l’arrêt de travail de son personnel.

En fait, rapporte la presse locale à Port-Gentil, l’ONEP accuse la filiale locale de la multinationale française d’entrave à leur droit de grève par l’utilisation d'une main-d’œuvre extérieure, aux dépens des travailleurs en grève de Total Gabon.

Dans la plainte déposée au tribunal de Port-Gentil dont de larges extraits sont publiés dans la presse, parmi les sociétés pétrolières incriminées, l’on retrouve EMTP, SPIE Oil & Gas Service et Dietsmann.

Total Gabon devrait comparaître ce 17 juillet 2018 au tribunal de Port-Gentil et apporter des éléments de réponse à cette plainte jugée recevable.

L’échec des négociations entre la direction de l’entreprise et les travailleurs a conduit ces derniers à radicaliser leur mouvement. Ils ont ainsi conditionné le retour à leurs postes de travail à la satisfaction des points de droit et des préalables.

Ces derniers tournent autour de l’évolution des carrières, la classification socioprofessionnelle, le paiement du 13ème mois, le bonus programme 4 C, l’élaboration d’un nouveau système de rémunération, le groupement d’intérêt économique, le paiement d’un bonus partiel de cession des actifs, la mutation du personnel des sites vers la base, la prime de panier, l’évolution des primes sur le Cap Lopez, la prime de responsabilité, la  violation du décret du 26 mars 2016 sur l’emploi des expatriés ou encore la violation de la loi du 15 janvier 2008 sur la mise à disposition du personnel et la mise en place d’un plan de départ négocié.

PcA

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 15 octobre 2018
Gouvernance
la-ceeac-et-l’unoca-se-félicitent-de-l’excellence-de-leur-coopération

La CEEAC et l’UNOCA se félicitent de l’excellence de leur coopération

Le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), Ahmad Allam-mi et le Représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, chef du Bureau régional des Nations...
Le 14 octobre 2018
Economie
les-prix-à-la-consommation-augmentent-sensiblement-sur-les-six-premiers-mois-de-l’année

Les prix à la consommation augmentent sensiblement sur les six premiers mois de l’année

Au premier trimestre de l’année en cours, l’Indice harmonisé des prix à la consommation laissait apparaître une évolution des prix à la consommation de 2,7%. Cette hausse s’est envolée au...
Le 14 octobre 2018
Gouvernance
wwf-salue-la-mesure-portant-certification-des-concessions-forestières-au-gabon

WWF salue la mesure portant certification des concessions forestières au Gabon

L’exigence de certification forestière faite par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le 26 septembre dernier aux compagnies forestières, est vivement saluée par les institutions internationales de défense...
Le 14 octobre 2018
Economie
la-beac-la-france-et-le-fmi-plaident-pour-une-suppression-des-exonérations-fiscales-en-zone-cemac

La BEAC, la France et le FMI plaident pour une suppression des exonérations fiscales en zone CEMAC

Le gouverneur de la BEAC et le président du comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale ont défendu l’idée d’une suppression des exonérations fiscales par les pays membres de cette...