L’ONEP accuse Total Gabon d’utiliser la main-d’œuvre externe et porte plainte

L’ONEP accuse Total Gabon d’utiliser la main-d’œuvre externe et porte plainte

() - Après avoir lancé un mouvement de grève le 9 juillet dernier, les employés de Total Gabon ont porté plainte contre leur employeur via le puissant syndicat pétrolier gabonais ONEP, au motif que la compagnie utilise la main-d’œuvre d’autres compagnies pétrolières pour faire face aux conséquences dévastatrices de l’arrêt de travail de son personnel.

En fait, rapporte la presse locale à Port-Gentil, l’ONEP accuse la filiale locale de la multinationale française d’entrave à leur droit de grève par l’utilisation d'une main-d’œuvre extérieure, aux dépens des travailleurs en grève de Total Gabon.

Dans la plainte déposée au tribunal de Port-Gentil dont de larges extraits sont publiés dans la presse, parmi les sociétés pétrolières incriminées, l’on retrouve EMTP, SPIE Oil & Gas Service et Dietsmann.

Total Gabon devrait comparaître ce 17 juillet 2018 au tribunal de Port-Gentil et apporter des éléments de réponse à cette plainte jugée recevable.

L’échec des négociations entre la direction de l’entreprise et les travailleurs a conduit ces derniers à radicaliser leur mouvement. Ils ont ainsi conditionné le retour à leurs postes de travail à la satisfaction des points de droit et des préalables.

Ces derniers tournent autour de l’évolution des carrières, la classification socioprofessionnelle, le paiement du 13ème mois, le bonus programme 4 C, l’élaboration d’un nouveau système de rémunération, le groupement d’intérêt économique, le paiement d’un bonus partiel de cession des actifs, la mutation du personnel des sites vers la base, la prime de panier, l’évolution des primes sur le Cap Lopez, la prime de responsabilité, la  violation du décret du 26 mars 2016 sur l’emploi des expatriés ou encore la violation de la loi du 15 janvier 2008 sur la mise à disposition du personnel et la mise en place d’un plan de départ négocié.

PcA

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 juin 2019
Economie
pour-booster-sa-croissance-le-gabon-veut-multiplier-son-stock-d’ide-aujourd’hui-évalué-à-95-milliards-de-dollars

Pour booster sa croissance, le Gabon veut multiplier son stock d’IDE aujourd’hui évalué à 9,5 milliards de dollars

Pour le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats publics-privés, le Gabon dispose d’atouts énormes pour attirer des investisseurs du monde entier afin de porter sa croissance à...
Le 25 juin 2019
Gouvernance
fin-de-mission-la-directrice-des-opérations-de-la-banque-mondiale-élisabeth-huybens-fait-ses-adieux-au-gabon

Fin de mission, la directrice des opérations de la Banque mondiale, Élisabeth Huybens, fait ses adieux au Gabon

La directrice régionale des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, l’Angola, la Guinée équatoriale, le Gabon, la République démocratique et Sao Tomé et Principe est arrivée en fin...
Le 24 juin 2019
Economie
le-gabon-veut-résorber-son-déficit-en-produits-halieutiques-estimé-à-40--de-la-demande-nationale

Le Gabon veut résorber son déficit en produits halieutiques estimé à 40 % de la demande nationale

À travers un nouveau mémorandum signé par le gouvernement, lors de l’inauguration du terminal de pêche au New Owendo International Port (Noip) avec GSEZ Ports, les bases d’une forte industrie...
Le 24 juin 2019
Gouvernance
le-gouvernement-tente-d’apaiser-les-tensions-à-la-société-gabonaise-des-transports

Le gouvernement tente d’apaiser les tensions à la Société gabonaise des transports

Ce 25 juin 2019, le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye, va réunir les leaders syndicaux et les dirigeants de la Société gabonaise des transports (Sogatra). Objectif : aplanir les tensions en...