L’affaire Veolia/Etat du Gabon s’ouvre ce 20 juin à Paris

L’affaire Veolia/Etat du Gabon s’ouvre ce 20 juin à Paris

() - Les auditions dans l’affaire opposant l’Etat gabonais à la multinationale française Veolia, au sujet de la rupture du contrat de concession attribué en 1997 à la société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG), s’ouvrent ce 20 juin à Paris.

Si le ministre de l’Energie et de l’eau, Patrick Eyogo Edzang, n’a pas donné plus de détails sur le lieu des auditions au cours d’une interview dans une radio locale, tout porte à croire qu’il s’agit bel et bien du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi).

A la suite de l’incident de février dernier, Veolia avait choisi de porter l’affaire devant le Cirdi de Paris et confié la défense de ce dossier au cabinet américain Mayer Brown. Depuis le 7 juin dernier, une conciliation s’est en effet ouverte au Cirdi afin de régler ce différend à l’amiable. Le géant français du traitement des déchets et de la production de l’eau avait selon La Lettre du continent du 23 mai, opté pour cette solution afin d’éviter un procès long et coûteux, mais surtout pour laver son image déjà ternie sur le continent et ailleurs par des récriminations.

Selon des indiscrétions, Veolia entend négocier pour un versement de 81 millions d’euros, représentant l’équivalent de sa participation au capital de la SEEG (51%), tandis que l’Etat gabonais, lui, réclame le paiement de 300 millions d’euros, soit 196,3 milliards FCFA à son ancien partenaire au titre de dommages et intérêts liés à la pollution de l’environnement sur plusieurs sites.

Cette phase des négociations qui aboutira à une solution à l’amiable, est censée durer 90 jours.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 juin 2019
Economie
pour-booster-sa-croissance-le-gabon-veut-multiplier-son-stock-d’ide-aujourd’hui-évalué-à-95-milliards-de-dollars

Pour booster sa croissance, le Gabon veut multiplier son stock d’IDE aujourd’hui évalué à 9,5 milliards de dollars

Pour le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats publics-privés, le Gabon dispose d’atouts énormes pour attirer des investisseurs du monde entier afin de porter sa croissance à...
Le 25 juin 2019
Gouvernance
fin-de-mission-la-directrice-des-opérations-de-la-banque-mondiale-élisabeth-huybens-fait-ses-adieux-au-gabon

Fin de mission, la directrice des opérations de la Banque mondiale, Élisabeth Huybens, fait ses adieux au Gabon

La directrice régionale des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, l’Angola, la Guinée équatoriale, le Gabon, la République démocratique et Sao Tomé et Principe est arrivée en fin...
Le 24 juin 2019
Economie
le-gabon-veut-résorber-son-déficit-en-produits-halieutiques-estimé-à-40--de-la-demande-nationale

Le Gabon veut résorber son déficit en produits halieutiques estimé à 40 % de la demande nationale

À travers un nouveau mémorandum signé par le gouvernement, lors de l’inauguration du terminal de pêche au New Owendo International Port (Noip) avec GSEZ Ports, les bases d’une forte industrie...
Le 24 juin 2019
Gouvernance
le-gouvernement-tente-d’apaiser-les-tensions-à-la-société-gabonaise-des-transports

Le gouvernement tente d’apaiser les tensions à la Société gabonaise des transports

Ce 25 juin 2019, le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye, va réunir les leaders syndicaux et les dirigeants de la Société gabonaise des transports (Sogatra). Objectif : aplanir les tensions en...