Les victoires judiciaires du Gabon contre Eurofinsa et Enka lui font économiser 70 milliards de CFA

Justice
vendredi, 20 septembre 2019 10:43
Les victoires judiciaires du Gabon contre Eurofinsa et Enka lui font économiser 70 milliards de CFA

(Le Nouveau Gabon) - En début de semaine, le Gabon a eu gain de cause dans le procès qui l’opposait au groupe espagnol Eurofinsa, propriétaire de la société de BTP Ceddex-Entraco. L’entreprise avait porté plainte devant la Chambre de commerce internationale de Paris contre le pays pour rupture abusive de contrat et réclamait, selon le magazine Jeune Afrique, la bagatelle somme de 67 millions d’euros, soit 44 milliards de FCFA, au titre des dommages et intérêts.

Le contrat querellé portait sur la réalisation des travaux d’élargissement et de renforcement de la route nationale numéro 1 entre le PK 12 et la commune de Ntoum en périphérie de Libreville.

Aux États-Unis, l’État gabonais était opposé à la compagnie turque Enka qui lui réclamait 27 milliards de FCFA pour rupture de trois contrats portant sur la construction d’un palais présidentiel, d’un mausolée, d’un centre de conférences et d’autres structures à Libreville en 2013.

Dans un premier temps, le pays avait été condamné en septembre 2018 par la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale, un tribunal suisse, à verser cette somme. Le tribunal américain vient de trancher en faveur du Gabon qui économise au passage plus de 27 milliards de FCFA.

PcA

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.