Le Parlement gabonais va ratifier le compromis de la Cour Internationale de Justice sur l’Ile de Mbanie

Le Parlement gabonais va ratifier le compromis de la Cour Internationale de Justice sur l’Ile de Mbanie

() - Quelques semaines après la visite d’Etat effectuée par le président gabonais en terre équato-guinéenne, le conseil des ministres du 21 décembre a marqué l’accord du Gabon pour la ratification du Compromis portant saisine de la Cour Internationale de Justice (CIJ) relatif au différend frontalier qui oppose le Gabon et la Guinée équatoriale sur l’Ile Mbanié et les Ilots voisins de Cocotiers et Conga.

Cet accord de l’exécutif intervient un an après qu’Ali Bongo Ondimba et le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, aient signé à Marrakech en novembre 2016, le compromis devant être soumis à la CIJ au sujet de ce conflit frontalier.  

Selon Guy Rossantanga Rignault, secrétaire général de la présidence de la République du Gabon, par ailleurs  secrétaire permanent de la Commission nationale sur le différend Gabon/Guinée équatoriale, cité par l’agence gabonaise de presse, cette phase ouvre le chemin à de longs débats devant se conclure à la Haye dans plusieurs années.

«Nous ne sommes qu’au début d’un processus qui doit nous conduire à la Haye. (…) Ce traité doit recueillir l’autorisation parlementaire de ratification et ensuite la vérification de sa constitutionnalité par la Cour constitutionnelle. Après quoi le compromis entrera en vigueur quand chaque partie aura notifié à l’autre l’aboutissement de ses procédures internes», explique-t-il.

L’examen des documents juridiques versés par chaque partie permettra à la justice internationale de se prononcer sur la délimitation de la frontière maritime et terrestre entre le Gabon et la Guinée équatoriale et d’établir la souveraineté de l’une ou l’autre partie sur les îles Mbanié, Conga et Cocotiers.

SeM

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 janvier 2018
Santé
santé-publique-l’oms-présente-les-comptes-nationaux-de-santé-au-gouvernement

Santé publique : l’OMS présente les comptes nationaux de santé au gouvernement

Le représentant de l’OMS au Gabon, le docteur Boureima Sambo a présenté les comptes nationaux de santé de l’exercice 2016 au gouvernement ce 18 janvier à Libreville. Le rapport de l’OMS...
Le 19 janvier 2018
Economie
consommation-la-vente-de-véhicules-neufs-poursuit-sa-chute-au-gabon

Consommation : la vente de véhicules neufs poursuit sa chute au Gabon

Pour la troisième année consécutive, le commerce des véhicules neufs subit les contrecoups de la crise économique qui secoue le pays depuis la deuxième moitié de l’exercice 2014. Selon l’Union des...
Le 19 janvier 2018
Régulation
initiative-africaine-sur-l’adaptation-le-gabon-mobilise-sa-contribution-de-500-000-dollars

Initiative africaine sur l’adaptation : le Gabon mobilise sa contribution de 500 000 dollars

Régis Immongault, ministre de l’Economie, de la prospective et de la programmation du développement, et Stephen Jackson, représentant résident du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), ont signé l’accord...
Le 18 janvier 2018
Gouvernance
malgré-l’amnistie-de-90-de-leurs-arriérés-les-etats-de-la-cemac-peinent-à-payer-leur-contribution-communautaire

Malgré l’amnistie de 90% de leurs arriérés, les Etats de la Cemac peinent à payer leur contribution communautaire

Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), le Gabonais Daniel Ona Ondo, a rencontré le 16 janvier 2018, à Libreville, le ministre...