GSEZ Port, filiale d’Olam Gabon, prend le contrôle Gabon global logistique

GSEZ Port, filiale d’Olam Gabon, prend le contrôle Gabon global logistique

() - Le siège du comité national de privatisation a permis à Gabon special economic zone Port SA (GSEZ Port), filiale de la société Olam Gabon, de prendre possession de Gabon global logistique (GGL), l’ex-société d’exploitation des parcs à bois du Gabon (SEPBG).

En fait, le conseil d’administration de GGL a validé la recapitalisation de l’entreprise avec l’entrée dans le tour de table de deux nouveaux actionnaires : GSEZ Port et l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG).

Si le mystère reste entier sur le volume des actions de chaque nouvel actionnaire et la proportion au capital, l’on retient que le 18 janvier 2017, le nouveau directeur général de GGL, qui vient de GSEZ Port, a pris ses quartiers dans l’entreprise.

Bertrand Rose qui a pris fonction à Libreville il y a deux jours, en a profité pour annoncer dans la foulée de cette installation, de grands chantiers. «Dans le cadre de la reprise, GSEZ Port a de grandes ambitions pour GGL, une entreprise appelée à devenir une base logistique qui recevra de nouvelles entreprises tout en favorisant l’emploi, l’investissement et le développement économique», confie-t-il.

Bertrand Rose indique également que, dans cette entreprise qui abrite déjà une quantité d’activités logistiques et de transport, 200 personnes vont y travailler au quotidien. «On va reprendre un certain nombre de personnes en fonction de leurs profils et d’autres vont être embauchées», précise le directeur général.

De nouveaux investissements, concernant l’extension et la rénovation des installations, seront réalisés par le nouvel actionnaire. Ceci, assure Bertrand Rose, «afin que l’ancienne SEPBG reparte de nouveau car elle est l’un des fleurons de l’économie logistique du Gabon».

Auxence Mengue

Facebook (copie)

Le 27 avril 2018
Agro
la-fao-et-le-gabon-affichent-d’excellentes-perspectives-de-partenariat

La FAO et le Gabon affichent d’excellentes perspectives de partenariat

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le ministère de l’agriculture, de l’Elevage chargé du programme Graine, le...
Le 27 avril 2018
Finance
lifc-et-la-seco-s’engagent-pour-la-promotion-du-crédit-bail-en-afrique-subsaharienne

L'IFC et la SECO s’engagent pour la promotion du crédit-bail en Afrique subsaharienne

Comment transformer le marché potentiel de 80 milliards de dollars qu’offre subsaharienne? La réponse à cette préoccupation était au cœur des échanges d’une conférence régionale organisée par la Société financière...
Le 26 avril 2018
Finance
la-beac-sera-le-dépositaire-central-unique-du-marché-financier-de-la-cemac-jusqu’au-31-décembre-2022

La Beac sera le dépositaire central unique du marché financier de la Cemac jusqu’au 31 décembre 2022

Dans le cadre de la création d’une bourse unique dans la sous-région Cemac, au plus tard le 30 juin 2019, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a été...
Le 26 avril 2018
Agro
l’union-africaine-veut-accélérer-la-mise-en-œuvre-des-objectifs-agricoles-de-malabo

L’Union africaine veut accélérer la mise en œuvre des objectifs agricoles de Malabo

    L’Union africaine organise, depuis le 25 avril 2018, à Libreville, la 14ème réunion de la plateforme de partenariat du Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique (PDDAA). La concertation...