La construction du port de Mayumba prend forme

La construction du port de Mayumba prend forme

() - Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans les mois à venir, de lancer les premières opérations de mise en œuvre de la construction du port de Mayumba, province de la Nyanga, au Sud du Gabon.

En fait, une convention de concession portuaire a été signée entre les deux partenaires le 19 mars 2019, à Libreville. Celle-ci permettra à l’entité publique Grande Mayumba Development Company (GDMC), constituée à cet effet, de mener à bien ce projet qui permettra le développement d’un espace forestier et rural de  631 000 hectares et une zone marine de 260 900 hectares au niveau du port.

« La construction de cette infrastructure va permettre un développement économique de toute la région avec des bénéfices associés en termes d’emplois et d’opportunités économiques pour toutes les parties. C’est pourquoi cette convention est essentielle dans le développement général de la région.», confie Alan Bernstein, président du Conseil d’administration de SFM Africa.

D'après le communiqué qui a sanctionné la signature de la convention, repris par les médias locaux, l’exploitation forestière, la transformation du bois, l’agro-industrie, la pêche, l’écotourisme et le développement des infrastructures, sont les six composantes de ce projet.

Aussi les activités seront-elles menées «suivant des stratégies de développement intégrées, inclusives et vérifiables afin d’atteindre une durabilité sociale, environnementale et économique dans la zone du projet par la sécurisation des droits environnementaux et des valeurs des ressources naturelles attribuables aux divers espaces ruraux».

«Les ressources naturelles du Gabon sont de classe mondiale et Grande Mayumba mettra l’homme et la nature au cœur du développement. Nous avons maintenant une base solide et une feuille de route claire pour développer le projet.», explique le PCA de SFM Africa à la presse locale.

Du côté de l’Office des ports et rades du Gabon, partenaire du projet, l’on entrevoit déjà les retombées. «Le développement du quai de lagunaire de Mangali permettra au Sud du Gabon de bénéficier d’un développement économique accéléré en fournissant une solution logistique et un accès de meilleure qualité, plus économique et plus fiable.», souligne Landry Régis Laccruche Lelabou, directeur général de l’Oprag.

PcA

 

Facebook (copie)

Le 18 avril 2019
Hydrocarbures
maurel--prom-fournit-une-mise-à-jour-opérationnelle-de-ses-activités-au-gabon-et-en-tanzanie

Maurel & Prom fournit une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie

Au terme du premier trimestre de 2019, la société pétrolière Maurel & Prom a signalé une hausse de 18% de sa production de brut à 24 666 barils par jour par...
Le 18 avril 2019
Agro
le-gabon-entend-s’appuyer-sur-le-maroc-pour-redynamiser-son-secteur-agricole

Le Gabon entend s’appuyer sur le Maroc pour redynamiser son secteur agricole

La 14ème édition du Salon international de l'agriculture de Meknès (SIAM) qui se tient actuellement au Maroc, devrait sans doute, charrier de nouvelles opportunités dans le secteur agricole entre la...
Le 17 avril 2019
Logistique
démarrage-imminent-des-activités-du-registre-international-gabonais-des-navires

Démarrage imminent des activités du Registre international gabonais des navires  

En prélude au lancement des activités du Registre international gabonais des navires, le ministre des Transports et de la Logistique, Justin Ndoundangoye (photo), a édifié les médias sur les contours...
Le 15 avril 2019
Banque
le-groupe-bgfibank-indique-un-total-de-bilan-de-3-137-milliards-fcfa-en-augmentation-de-5-en-2018

Le Groupe BGFIBank indique un total de Bilan de 3 137 milliards FCFA, en augmentation de 5% en 2018

Après examen de ses activités au cours de l’exercice clos le 31 décembre 2018, et l’arrêt des comptes dudit exercice, le Conseil d’administration de BGFI Holding Corporation, réuni le 10...