Le Conseil gabonais des chargeurs inaugure son nouveau siège social

Le Conseil gabonais des chargeurs inaugure son nouveau siège social

() - Dirigé par Liliane Ngari, le Conseil gabonais des chargeurs (CGC) s’est doté d’un nouveau siège social dans la commune d’Owendo.

La cérémonie d’inauguration a été présidée, le 29 janvier 2019, par le vice-président de la République, Pierre-Claver Maganga Moussavou, en présence du Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, de plusieurs ministres, des directeurs généraux d’administrations publiques, des Conseils des chargeurs africains ainsi que de plusieurs opérateurs économiques et partenaires.

Cette solennité célèbre, non seulement la mise en service officielle du nouveau cadre de travail du CGC, mais aussi la concrétisation d’un projet voulu par le feu président de la République, Omar Bongo Ondimba qui, en décembre 2007, en avait posé la première pierre.

« Nous célébrons donc aujourd’hui la concrétisation du projet voulu par le feu président, Omar Bongo, dont l’implication à faciliter le financement des travaux auprès de la banque BGFI Bail. […] travaux interrompus, pour faute de trésorerie, puis repris en 2013 sous l’impulsion du président de la République, Ali Bongo Ondimba, par le rachat de la dette du CGC vis-à-vis de BGFI Bail, mais surtout d’avoir inscrit au budget de l’Etat, les moyens de poursuivre les travaux dudit immeuble. C’est pourquoi l’ensemble du personnel, par ma voix, exprime sa profonde gratitude au chef de l’Etat. Nous témoignons également notre reconnaissance à l’endroit de toutes les autorités qui de près ou de loin ont contribué à la réalisation de ce projet », a déclaré Liliane Ngari.

En effet, ce nouvel édifice représente un investissement de plusieurs centaines de millions, financés grâce à une collaboration efficace entre l’Etat et son établissement public. C’est également un tremplin pour le développement du CGC et surtout une recommandation des organismes internationaux dont le Gabon est membre, notamment la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Aussi, il s’inscrit dans le Plan d’orientation stratégique 2016-2021 du CGC qui souhaite être un établissement de référence au Gabon et en Afrique pour la compétitivité des chargeurs, des services de transports et, partant, de l’économie nationale.

Cette vision trouve son fondement dans le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) qui ambitionne de faire du secteur transport et logistique un pilier de la compétitivité de l’économie gabonaise.

Ce siège permettra au CGC d’être plus à l’écoute des attentes des chargeurs et des pouvoirs publics, pour relever les enjeux du secteur des transports et du commerce international dans notre pays ; et ce, d’autant plus que ce siège n’est pas une fin en soit, ni l’ultime étape de son action. D’autres projets d’envergure sont encore envisagés par l’institution. Il s’agit, par exemple, de la construction des centres d’entreposage de marchandises, des magasins et l’aménagement d’une aire de stationnement à Bitam dans le Woleu-Ntem, dans le nord du pays.

Facebook (copie)

Le 18 juin 2019
Infrastructures
les-travaux-de-réhabilitation-de-l’assemblée-nationale-du-gabon-lancés

Les travaux de réhabilitation de l’Assemblée nationale du Gabon lancés 

Selon un communiqué du service de communication du Palais Léon Mba, le siège de l’Assemblée nationale du Gabon, les travaux de réhabilitation de cette institution, dévastée par des flammes suite...
Le 18 juin 2019
Agro
olam-gabon-redynamise-la-culture-du-cacao-dans-le-nord-du-pays

Olam Gabon redynamise la culture du cacao dans le nord du pays

Pour redynamiser la culture du cacao dans les localités où sont implantées ses installations industrielles, et contribuer à l’augmentation des revenus des ménages, Olam Rubber Gabon a décidé d’appuyer les...
Le 18 juin 2019
Hydrocarbures
après-une-hausse-des-prix-des-carburants-de-30--en-trois-ans-les-transporteurs-gabonais-tirent-la-sonnette-d’alarme

Après une hausse des prix des carburants de 30 % en trois ans, les transporteurs gabonais tirent la sonnette d’alarme

Depuis que le gouvernement a décidé d’arrêter de soutenir les prix des carburants à la pompe, ceux-ci ont connu une augmentation qui aujourd’hui fait frémir les transporteurs. À titre exemple,...
Le 17 juin 2019
Transports
justin-ndoundangoye-la-venue-de-transurb-ne-signe-pas-l’acte-de-décès-de-la-sogatra

Justin Ndoundangoye : « La venue de Transurb ne signe pas l’acte de décès de la Sogatra »

L’annonce de la venue d’une nouvelle compagnie de transports urbains à Libreville a soulevé des questions. Face à cette quiétude, le ministre des Transports a notamment rassuré les nombreux employés...