La mise en garde du gouvernement à la société Xiang Wei

La mise en garde du gouvernement à la société Xiang Wei

() - Il y a un mois, le 14 août dernier, le gouvernement avait instruit la fermeture d’un dépôt de matériaux de carrière situé dans la zone Nord de Libreville exploité par la société chinoise, Xiang Wei.

La société devait cesser toute activité de stockage et de commercialisation des matériaux de carrière sur ce site par la même occasion. Mais, suivant le ministère des Mines, force est de constater que Xiang Wei a choisi d’aller en l’encontre des décisions prises par les autorités. Aussi le ministre des Mines, Christian Magnagna, a-t-il reçu dans son cabinet le 13 septembre 2018, les responsables de cette société pour leur faire part de son mécontentement quant aux dérives dont l’entreprise s’est rendue coupable.

Entre autres, il y a la mauvaise géolocalisation du dépôt situé dans la zone Nord de Libreville, circonscription interdite à toute exploitation de matériaux de carrière suite au décret du 12 janvier 2015 ; la non-appropriation du site car en prise avec une voie urbaine et principale de grande circulation; la forte dégradation de la chaussée et de l’environnement due à la circulation des camions et des engins.

«Ce dépôt constitue une gêne considérable à la politique d’assainissement et d’organisation des conditions d’exploitation des matériaux de carrière, en matière de respect de l’environnement et de protection du patrimoine routier.», martèle le ministre. Pour faire face à ce manquement à l’éthique, au civisme et au professionnalisme affiché par certains opérateurs de ce secteur d’activités, des sanctions juridiques et financières seront dorénavant appliquées, selon le ministre.

Une proposition de décret du gouvernement dans ce sens, règlementant les conditions de transport et de stockage des matériaux de carrière, qui s’imposera à tous les opérateurs miniers, sera d’ailleurs initiée au courant de ce mois de septembre 2018.

PcA

Facebook (copie)

Le 22 octobre 2018
Agro
le-gabon-s’engage-pour-une-meilleure-évaluation-de-ses-stocks-halieutiques-et-pêcheries

Le Gabon s’engage pour une meilleure évaluation de ses stocks halieutiques et pêcheries

Sous l’égide de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en partenariat avec le gouvernement gabonais, Libreville abrite un atelier de renforcement des capacités sur les approches d’évaluation...
Le 19 octobre 2018
Hydrocarbures
le-gabon-n’a-signé-aucun-nouveau-contrat-avec-les-compagnies-pétrolières-depuis-2014

Le Gabon n’a signé aucun nouveau contrat avec les compagnies pétrolières depuis 2014

A cause de la rigidité du code des hydrocarbures, le Gabon n’a conclu aucun nouveau contrat avec les compagnies pétrolières désireuses d’investir le secteur. Raison pour laquelle, assure le ministre...
Le 18 octobre 2018
Finance
le-gabon-a-effectué-64-des-tirages-internationaux-sur-le-marché-financier-régional-au-premier-semestre-2018

Le Gabon a effectué 64% des tirages internationaux sur le marché financier régional au premier semestre 2018

Entre le mois de janvier et celui de juin 2018, l’Etat gabonais a bénéficié des décaissements sur emprunts extérieurs et intérieurs pour un montant total de 61 milliards Fcfa au...
Le 18 octobre 2018
BTP
le-gouvernement-va-lancer-la-réhabilitation-des-voiries-urbaines-dans-un-mois

Le gouvernement va lancer la réhabilitation des voiries urbaines dans un mois

Le premier arrondissement de Libreville va accueillir les travaux de réhabilitation des voiries urbaines du pays. Le gouvernement qui entend donner une nouvelle impulsion au réseau routier national, va dans...