Christian Magnagna prend langue avec le nouvel ADG de la Comilog Leod-Paul Batolo

Christian Magnagna prend langue avec le nouvel ADG de la Comilog Leod-Paul Batolo

() - Le 17 décembre 2018, le nouvel administrateur directeur général (ADG) de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), Léod-Paul Batolo, a été présenté au ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines, Christian Magnagna, par le PCA de ladite société, Martial-Rufin Moussavou.

Au sortir de cette audience, Martial-Rufin Moussavou a esquissé à la presse, les nouvelles ambitions que doit matérialiser le nouvel ADG. Ce d’autant que «la Comilog se porte très bien au niveau de sa production et de ses finances », a-t-il déclaré. Elle envisage même cette année, une production de 4,300 millions de tonnes contre 4 millions l’année dernière et un peu moins de 4 millions une année encore auparavant a, quant à lui indiqué, Hervé Montegu, l’ADG sortant.

Pour Léod-Paul Batolo, les objectifs de la Comilog sont clairement définis « Nous ambitionnons de continuer notre marche industrielle. Pour ce faire, nous sommes en train de travailler sur le projet COMILOG 2020 qui arrivera à terme en 2022 et dans lequel, nous allons augmenter notre production de plus de 30% », a-t-il ajouté. Avant de boucler cette liste d’ambitions : « on a déjà acheté de nouveaux équipements. Nous allons ouvrir une nouvelle mine. Nous allons également construire une nouvelle laverie, nous allons doubler la capacité de chargement des wagons à la gare de Moanda, nous allons augmenter notre capacité de stockage et d’évacuation des bateaux à Owendo… tout ça constitue le projet COMILOG 2020, un projet très rythmé qui durera 36 mois ».               

Pour rappel, c’est à la faveur du Conseil d’administration de la Comilog tenu le 5 décembre 2018, que la nomination de Léod-Paul Batolo a été actée par les administrateurs de la Comilog. Par ailleurs, l’on indique qu’il sera le deuxième Gabonais à occuper ces fonctions, après Marcel Abeke, de 1989 à 2011.

Selon des sources gouvernementales, cette nomination vient confirmer le progrès du partenariat gagnant-gagnant, liant l’Etat gabonais et le Groupe Eramet. Et toujours au titre de ce partenariat, on peut citer la mise en place récente, d’une commission ad-hoc chargée d’examiner toutes les questions relatives à l’amélioration dudit partenariat, dans une perspective de consolidation et d’amélioration des intérêts économiques et sociaux des deux parties.

Stéphane Billé  

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

7 jours
1 mois
1 an
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...
Le 21 mars 2019
Banque
francesco-de-musso-bgfi-bank-les-banques-doivent-étendre-leur-maillage-et-être-plus-proches-de-leur-client

Francesco De Musso (BGFI Bank) : «Les banques doivent étendre leur maillage et être plus proches de leur client »

Dans un entretien accordé à notre rédaction au lendemain de sa participation au Forum Afrique 2019, le 8 février 2019 à Paris, le Directeur général de BGFIBank Europe, hub européen...
Le 20 mars 2019
Bois
74-des-superficies-attribuées-à-l’exploitation-forestière-appartiennent-aux-sociétés-chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années. En termes d’emplois par exemple,...
Le 20 mars 2019
Agro
pour-combler-les-besoins-en-consommation-de-riz-le-gabon-sollicite-le-partenariat-avec-la-chine

Pour combler les besoins en consommation de riz, le Gabon sollicite le partenariat avec la Chine

La dépendance aux importations des denrées alimentaires handicape les capacités de développement du Gabon ainsi que ses performances agricoles. Pour sortir de cette situation qui déséquilibre la balance commerciale, les...