Eramet annonce la tenue d’un colloque entre le Gabon et le Sénégal pour tabler sur ses objectifs en matière de réhabilitation des sites miniers

Eramet annonce la tenue d’un colloque entre le Gabon et le Sénégal pour tabler sur ses objectifs en matière de réhabilitation des sites miniers

() - A la faveur de la célébration de Journée internationale de la biodiversité ce 23 mai, Eramet fait, dans un communiqué, le point sur sa politique biodiversité. Après avoir passé en revue ses différentes actions, le groupe minier et métallurgique annonce la tenue d’un colloque international interne entre le Gabon et le Sénégal. Cette conférence, qui s’étalera du 18 au 26 juin 2019, sera axée sur le renforcement de la culture de la biodiversité dans le Groupe.

À cette occasion, les responsables réhabilitation de la Société le nickel (SLN), de la compagnie Grande côte opérations (GCO) et de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et les experts de l’environnement minier et biodiversité du groupe plancheront sur l’objectif de la feuille de route RSE d’Eramet qui vise la réhabilitation des sites miniers.

Côté pratique, Frédérique Desmoulins, coordinatrice HSE et RSE projets et référente biodiversité d’Eramet qui signe le communiqué, indique que la mission passera beaucoup de temps sur le terrain. Cette mission, à l’en croire, s’effectuera en deux temps. La première partie se déroulera à Moanda au Gabon. Ici, les experts visiteront le futur site d’exploitation d’Okouma, le site minier de Bangombé et le parc de la Lékédi.

Tandis que la seconde étape se déroulera à Diogo au Sénégal. Elle sera ponctuée par des visites de sites réhabilités et des pépinières où sont préparées les actions de revégétalisation. Cette mission sera également l’occasion de fixer les actions à mettre en place pour atteindre les objectifs de la société, mais aussi de mettre en commun les bonnes pratiques de chaque site.

Dans le cadre cette politique environnementale, Frédérique Desmoulins assure que le Gabon fait office de bon élève du groupe. Cela, à travers son projet d’extension de la mine de Moanda (Gabon) régulièrement mis en exergue, et qui constitue l’exemple le plus abouti du groupe en la matière.

« Nous travaillons sur la “valeur” biodiversité en réhabilitant des surfaces équivalentes à celles qui seront exploitées, mais aussi en apportant d’autres actions génératrices de gain en biodiversité comme la lutte contre le braconnage, la restauration de forêts ou l’accueil d’espèces menacées dans le parc de la Lékédi », précise la coordinatrice HSE et RSE projets et référente biodiversité du groupe.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

Le 21 juin 2019
Bois
lee-white-prend-le-pouls-du-parc-à-bois-de-la-zone-économique-spéciale-de-nkok

Lee White prend le pouls du parc à bois de la Zone économique spéciale de Nkok

Le nouveau ministre de la Foret, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat, Lee White, a effectué une descente au sein de la zone économique spéciale de Nkok...
Le 21 juin 2019
Logistique
malgré-une-activité-en-hausse-les-bénéfices-de-l’office-des-ports-et-rades-du-gabon-baissent-en-2018

Malgré une activité en hausse, les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon baissent en 2018

Les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) affichent un net recul au terme de l’exercice 2018. Une contreperformance qui se justifie par un ajustement de plusieurs opérations...
Le 21 juin 2019
Transports
à-la-suite-d’une-série-d’accidents-le-directeur-général-de-la-société-d’exploitation-du-transgabonais-démissionne

À la suite d’une série d’accidents, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais démissionne

Selon la presse locale, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), le Belge Patrick Claes, vient de rendre son tablier. Il ignore, pour l’instant, les raisons de...
Le 20 juin 2019
Agro
la-contribution-du-palmier-à-huile-au-pib-du-gabon-est-passée-de-36--à-5--entre-2010-et-2017

La contribution du palmier à huile au PIB du Gabon est passée de 3,6 % à 5 % entre 2010 et 2017

Les investissements réalisés par la filiale locale de la multinationale agroalimentaire singapourienne, Olam Palm Gabon, portent leurs fruits. En 2017, les engagements de l’entreprise dans le palmier à huile ont...