La Comilog indique un résultat net de 106 milliards de francs CFA en 2017, contre 7 milliards en 2016

La Comilog indique un résultat net de 106 milliards de francs CFA en 2017, contre 7 milliards en 2016

() - La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a tenu les réunions de son Conseil d'administration et de son Assemblée générale, le 21 juin 2018, à Moanda.

L’AG a décidé du versement des dividendes aux actionnaires à hauteur de 106 352 677 964 Francs CFA, tel que l’indique les termes du communiqué de presse rédigé au terme de ces deux rencontres.

Ledit communiqué indique par ailleurs une production de 4,078 millions de tonnes de minerai et aggloméré contre 3,4 Mt en 2016, soit une hausse de + 19% par rapport à 2016 ; un volume des ventes de 4,015 Mt en 2017, contre 3,4 Mt en 2016, soit une hausse de + 18%, par rapport à 2016 ; un chiffre d’affaires qui s’établit à 634,5 milliards de francs CFA en 2017, contre 360 milliards en 2016, soit une hausse de +76%, par rapport à 2016. On note également dans ce communiqué, un résultat d’exploitation en hausse, qui s’établit, en 2017, à 282 milliards de francs CFA, contre 81 milliards en 2016.

Quant au résultat net de la Compagnie minière de l’Ogooué, il s'établit à 106 milliards de francs CFA en 2017, contre 7 milliards en 2016. L’on fait savoir que cette performance s'est accompagnée d'une maîtrise des coûts de production dans un marché favorable, et des niveaux de prix du minerai élevé toute l'année.

Au demeurant, l'année 2017, au niveau de Comilog SA, a été marquée par l'atteinte d'un chiffre record au niveau de la production, qui s'établit à 4 millions de tonnes. De plus, cette hausse de production a également été suivie d'un renforcement dans le management de la performance opérationnelle, des outils de pilotage et aussi, d’une amélioration des indicateurs sécurité.

Par ailleurs, la Compagnie minière de l’Ogooué souligne que l’atteinte des 4 millions de tonnes constitue un atout important dans le cadre son projet « COMILOG 2020 », qui marque le passage progressif de l'exploitation du plateau Bangombé vers celui d’Okouma. L’objectif pour la société, étant de maintenir le niveau de production actuel et de l'accroître à l'horizon 2025 à plus de 5 millions de tonnes.  

Stéphane Billé

Facebook (copie)

Le 19 septembre 2018
Agro
avec-7-des-importations-chinoises-de-bois-sciés-au-1er-trimestre-2018-le-gabon-se-positionne-en-premier-fournisseur-africain-de-l’empire-du-milieu

Avec 7% des importations chinoises de bois sciés au 1er trimestre 2018, le Gabon se positionne en premier fournisseur africain de l’empire du Milieu  

Selon les pointages de l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT), cinq pays ont assuré, à eux seuls, 90% des importations chinoises de bois sciés, au cours du premier trimestre 2018....
Le 19 septembre 2018
Agro
des-coopératives-agricoles-pour-le-développement-de-l’agriculture-au-gabon

Des coopératives agricoles pour le développement de l’agriculture au Gabon

Dans le cadre de la lutte contre la faim et la malnutrition ainsi que la pauvreté rurale au Gabon, le bureau local de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et...
Le 19 septembre 2018
BTP
pour-réduire-les-coûts-de-production-le-marocain-cimaf-veut-construire-une-usine-de-clinker-au-gabon

Pour réduire les coûts de production, le Marocain Cimaf veut construire une usine de clinker au Gabon

Le directeur général de la zone 5 du groupe marocain CIMAF constitué du Gabon et du Congo, Salim Kaddourri, a fait part aux autorités de l’intention du cimentier, de construire...
Le 19 septembre 2018
Agro
libreville-accueille-la-cinquième-édition-de-l’africa-agri-forum-en-décembre-2018

Libreville accueille la cinquième édition de l’Africa Agri Forum en décembre 2018

Fort du succès de ses quatre précédentes éditions à Abidjan, l’Africa Agri Forum s’invite pour la première fois en Afrique centrale et précisément à Libreville au Gabon, les 10 et...