Régis immongault s’enquiert des réalités vécues par le personnel diplomatique du Gabon en France

Régis immongault s’enquiert des réalités vécues par le personnel diplomatique du Gabon en France

() - En séjour à Paris dans le cadre d’une mission sur le climat, le ministre d’Etat, en charge des Affaires Etrangères, Régis Immongault a eu une rencontre ce lundi 4 juin 2018, avec les personnels diplomatiques, administratifs et techniques en service à l’ambassade, au consulat général du Gabon en France, ainsi qu’avec la délégation permanente auprès de l’Unesco.

Cette visite qui intervient au lendemain des tristes incidents qui ont été perpétrés dans les locaux de la chancellerie gabonaise en France, le 1er juin 2018, a permis au membre du gouvernement de s’imprégner des réalités vécues par ce personnel diplomatique. Dans ce cadre, le Consul général Fabrice Boussougou Boussougou, a dressé un état des lieux des principales améliorations des services aux usagers. Il a notamment mis en exergue, le traitement de demandes de visas, l’établissement ou le renouvellement de passeport, la légalisation d’actes de toute nature et de transcription d’actes de naissance et de mariage.

À son tour, l’ambassadeur Flavien Enongoué, a évoqué les grands chantiers de sa mission depuis sa prise de fonction, il y a bientôt un an. «Outre le raffermissement des relations diplomatiques, on note la promotion de l’image du Gabon et celle des opportunités d’investissements, la valorisation du patrimoine culturel et le fonctionnement optimal des services administratifs.», a-t-il souligné.

Avant de revenir longuement sur «les défis de la sécurité, au regard des images insoutenables du coup d’éclat de l’après-midi du 1er juin 2018, qui confirme l’insoutenable légèreté du sens de l’action politique des auteurs et la vilenie qui l’habite intrinsèquement».

À ce propos Flavien Enongoué a d’ailleurs dit toute «sa grande peine de n’avoir pas épargné ce coup d’éclat au président de la République et à la nation gabonaise.». Car, selon lui, « l’onde de choc qui en a résulté étant à la mesure du traumatisme vécu, d’abord dans la maison dont il a la charge».

Condamnant ces agissements, Régis Immongault a, en guise de réponses, promis des sanctions exemplaires à l’encontre des auteurs, et exhorter tous les personnels à œuvrer de concert, pour défendre l’image du pays et de ses dirigeants contre l’imposture. Il s’est également montré particulièrement attentif aux difficultés que rencontrent les personnels, et s’est dit disposé à étudier les problèmes évoqués afin d’y apporter les  solutions idoines.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...