La présidente du Sénat ouvre le débat sur la réduction des membres de cette chambre

La présidente du Sénat ouvre le débat sur la réduction des membres de cette chambre

() - Réduire le nombre d’élus de la chambre haute du Parlement fait partie des résolutions du dialogue politique d’Angondjé devant être traduites en textes de loi, au cours de cette session.

Ainsi, à son ouverture, la présidente de cette institution constitutionnelle, Lucie Milebou Aubusson (photo), n’est pas allée du dos de la cuiller pour démontrer toute l’importance que cette chambre doit jouer dans l’histoire démocratique du Gabon.

«L’une des recommandations des assises du dialogue d’Angondjé est en effet de réduire le nombre de parlementaires siégeant uniquement au Sénat(…)Mais elle ne saurait être travestie par un petit nombre sous le prétexte fallacieux de faire comme d’autres pays, pour des raisons d’économie et non de démocratie», lance-t-elle.

Cette session qui, pour Lucie Milebou Aubusson, restera à jamais gravée dans l’histoire du Gabon et en particulier celle du jeune Parlement gabonais, est déterminante pour le destin du Sénat. Une posture qui annonce la vigueur  des débats lors des travaux en commission.

«Le Sénat doit conforter son rôle institutionnel de représentant de collectivités», souligne la présidente qui, s’adressant à ses collègues, précise que «nous sommes les élus des élus». C’est d’ailleurs au nom de la démocratie, que «certaines nations qui avaient cru bon de supprimer le Sénat, reviennent sur leurs décisions», fait-elle observer à l’assemblée des sénateurs.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...