Josué Mbadinga Mbadinga nommé ministre d’Etat, en charge de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme

Josué Mbadinga Mbadinga nommé ministre d’Etat, en charge de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme

() - Le sénateur Josué Mbadinga Mbadinga (photo) vient d’être porté à la tête du ministère de de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme. Cette nomination intervient à la suite du limogeage par le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, ce jeudi 7 septembre de Bruno Ben Moubamba. 

Né le 17 Mars 1962, Josué Mbadinga Mbadinga est administrateur civil en chef, diplôme de l’Ecole normale d’administration (ENA), option ‘’Gestion administrative’’. Avant sa nomination, il siégeait au Sénat depuis 2015, pour le compte de la commune de Moabi. Dans cet Hémicycle, il a successivement été membre permanent de la commission des lois et des affaires administratives, de la commission des finances du budget et des comptes économiques de la nation et de la commission du plan, du développement, de l’aménagement du territoire et de l’action locale. 

Mais c’est en 1989 que Josué Mbadinga Mbadinga a débuté sa carrière dans l’administration. Au cours de cette année, il intègre le ministère de l’Intérieur, en qualité de chargé d’études avant d’être nommé secrétaire général de la province de la Nyanga et préfet intérimaire du département de la Basse Banio. 

Entre 1991 et 1996, il passe directeur de cabinet ministériel. De 1997 à 2001, il est ensuite élu député de Moabi pour la 9ème législature. A la fin de son bail au Parlement, il est nommé secrétaire général du ministère des Relations avec le Parlement de 2002 à 2005, puis directeur de cabinet adjoint du premier ministre, chef du gouvernement de 2006 à 2007. 

Selon des sources bien introduites, Josué Mbadinga Mbadinga en tant qu’ancien membre du gouvernement, est un homme pétri d’expériences. Officier dans l’Ordre de l’Étoile équatoriale, sa nomination sonne d’ailleurs comme un retour à la maison.

Stéphane Billé

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...