Commerce : la CEEAC fait le point sur la zone de libre-échange

Commerce : la CEEAC fait le point sur la zone de libre-échange

() - L’opérationnalisation de la zone de libre-échange de la CEEAC (ZLEC) et l’harmonisation des politiques commerciales en Afrique centrale étaient au centre du Dialogue sur la mise en cohérence de l’agenda commercial régional, continental et multilatéral tenu à Libreville.

Cette réunion qui s’est tenue en prélude à la 11ème conférence ministérielle de l’OMC prévue en Argentine, au mois de décembre prochain, avait également pour objectif de faire un état des lieux du processus de négociation de la mise en place de la ZLEC et parvenir à l’élaboration du plan d’action de la Task, force régionale sur le renforcement du commerce intra-africain (BIAT) pour l’Afrique centrale. Ce qui nécessite une démarche participative et une organisation optimale desdites négociations dans les Etats et au niveau communautaire.

Le Dialogue qui a vu la participation des Etats de la CEEAC, de la Cemac, des experts de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique ainsi que du secteur privé communautaire, vise à faciliter l’insertion des pays de la CEEAC à l’économie mondiale par une participation efficace et cohérente aux processus de négociations commerciales régionales, continentales et multilatérales.

L’objectif final consiste à préparer la sous-région à intégrer la zone libre-échange continentale dont les négociations en vue de son opérationnalisation, doivent être conclues cette année.

Pour mémoire, les communautés économiques régionales que sont la COMESA, la CEA, la SADC, la CEEAC, la CEDEAO, l’UMA et bien d’autres, entendent désormais créer un marché commun dont le potentiel est estimé à 3 400 milliards de dollars, question d’enregistrer des gains de compétitivité, de productivité et d’améliorer la production des entreprises de cet espace commercial de 54 pays dans un proche avenir.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...