Ali Bongo reçoit le serment de son gouvernement au palais du bord de mer  

Ali Bongo reçoit le serment de son gouvernement au palais du bord de mer  

() - Arrivé dans la capitale gabonaise dans la nuit du 14 au 15 janvier, après plus de deux mois d’absence du pays, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, après avoir procédé à la désignation d’une nouvelle équipe gouvernementale dans la nuit du samedi 13 janvier, a reçu le serment du nouveau premier ministre et de ses ministres au palais présidentiel le mardi 15 janvier 2019.

Face au chef de l’Etat, les 38 ministres ont prononcé le : «je jure de respecter la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du chef de l’Etat, de garder religieusement, même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classés secret d’Etat et dont j’aurai eu connaissance dans l’exercice de celles-ci».

Ce serment est une disposition de l’article 15, alinéa 4, de la Constitution adoptée par les deux chambres du parlement réunies en congrès à Libreville, le 10 janvier 2018. Cet article dispose que «avant leur entrée en fonction, les membres du gouvernement prêtent serment devant le président de la République en présence de la Cour constitutionnelle».

Pour certains membres du gouvernement, la présence du chef de l’Etat à Libreville doit couper court désormais à tout commentaire et permettre au pays de se concentrer sur ses priorités. « Sa présence est un ouf de soulagement pour l’économie de notre pays. Ça doit rassurer les hommes d’affaires.», exulte Jean-Marie Ogandaga, ministre de l’Economie.

Après la prestation de serment, le chef de l’Etat a eu une séance de travail avec le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, le président du Sénat, Lucie Milebou Aubusson, le directeur de cabinet de la présidence de la République, Brice Laccruche Alihanga et le vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 21 septembre 2019
Une Sécurité & Justice
gestion-du-conflit-homme-faune--un-partenariat-entre-le-conseil-économique-du-gabon-et-la-fao-en-gestation

Gestion du conflit Homme-Faune : un partenariat entre le Conseil économique du Gabon et la FAO en gestation

Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), René Ndemezo’o Obiang, et le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, par ailleurs représentant au Gabon et...
Le 21 septembre 2019
Une Santé & Social
le-gabon-travaille-à-l’amélioration-des-conditions-d’apprentissage-des-enfants-atteints-d’autisme-et-de-trisomie

Le Gabon travaille à l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants atteints d’autisme et de trisomie

Comment améliorer les conditions d’apprentissage des enfants atteints d’autisme et de trisomie? Le sujet constitue une véritable préoccupation pour le gouvernement gabonais. Le ministre de l’Économie, des Finances et des...
Le 20 septembre 2019
Une Sécurité & Justice
l’onu-forme-des-officiers-gabonais-à-la-lutte-contre-le-terrorisme

L’ONU forme des officiers gabonais à la lutte contre le terrorisme

Les différents corps des forces de défense et de sécurité du Gabon ont été formés entre le 16 et le 19 septembre dernier, au siège du commandement des forces de...
Le 20 septembre 2019
Justice
les-victoires-judiciaires-du-gabon-contre-eurofinsa-et-enka-lui-font-économiser-70-milliards-de-cfa

Les victoires judiciaires du Gabon contre Eurofinsa et Enka lui font économiser 70 milliards de CFA

En début de semaine, le Gabon a eu gain de cause dans le procès qui l’opposait au groupe espagnol Eurofinsa, propriétaire de la société de BTP Ceddex-Entraco. L’entreprise avait porté...