Ali Bongo reçoit le serment de son gouvernement au palais du bord de mer  

Ali Bongo reçoit le serment de son gouvernement au palais du bord de mer  

() - Arrivé dans la capitale gabonaise dans la nuit du 14 au 15 janvier, après plus de deux mois d’absence du pays, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, après avoir procédé à la désignation d’une nouvelle équipe gouvernementale dans la nuit du samedi 13 janvier, a reçu le serment du nouveau premier ministre et de ses ministres au palais présidentiel le mardi 15 janvier 2019.

Face au chef de l’Etat, les 38 ministres ont prononcé le : «je jure de respecter la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du chef de l’Etat, de garder religieusement, même après la cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classés secret d’Etat et dont j’aurai eu connaissance dans l’exercice de celles-ci».

Ce serment est une disposition de l’article 15, alinéa 4, de la Constitution adoptée par les deux chambres du parlement réunies en congrès à Libreville, le 10 janvier 2018. Cet article dispose que «avant leur entrée en fonction, les membres du gouvernement prêtent serment devant le président de la République en présence de la Cour constitutionnelle».

Pour certains membres du gouvernement, la présence du chef de l’Etat à Libreville doit couper court désormais à tout commentaire et permettre au pays de se concentrer sur ses priorités. « Sa présence est un ouf de soulagement pour l’économie de notre pays. Ça doit rassurer les hommes d’affaires.», exulte Jean-Marie Ogandaga, ministre de l’Economie.

Après la prestation de serment, le chef de l’Etat a eu une séance de travail avec le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, le président du Sénat, Lucie Milebou Aubusson, le directeur de cabinet de la présidence de la République, Brice Laccruche Alihanga et le vice-président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...