Réduction du train de vie de l’Etat : le gouvernement passe à la vitesse supérieure

Réduction du train de vie de l’Etat : le gouvernement passe à la vitesse supérieure

() - Face à la nécessité de renforcer et d'activer l'exécution du Plan de relance de l'économie, le gouvernement, en attendant l’adoption en conseil des ministres des recommandations issues du séminaire gouvernemental des 14 et 15 septembre 2017, a décidé de réduire et de geler bon nombre d’indemnités, privilèges et avantages autrefois octroyés à divers responsables. 

Ainsi, les indemnités de fonction des membres du gouvernement sont réduites de 10%, tandis qu’une réduction de même amplitude est imposée aux indemnités des présidents des conseils d’administrations des établissements publics. 

La réduction des missions des agents publics à l’étranger est également adoptée, en même temps que la suspension de l’indemnité de transport versée aux secrétaires généraux et directeurs centraux de l’administration bénéficiant d’un véhicule de fonction. 

S’agissant des véhicules administratifs, les membres du gouvernement ont réduit leurs achats et plafonné leur acquisition au cours d’une année. 

Dans ce train de mesures qui dessinent la maîtrise des dépenses publiques, il est question de poursuivre l’assainissement du fichier solde de la fonction publique, de supprimer la notion de cumul des fonctions lors des nominations, de réduire les salaires des principaux responsables des institutions de la République, de mettre un  terme au maintien en activité des agents publics atteints par la limite d’âge à la retraite. 

Mettre en place des cadres organiques permettant de renforcer la gestion des effectifs de l'administration, et réviser les dispositions réglementaires en matière de fixation des salaires des membres des cabinets politiques, sont entre autres mesures devant être adoptées prochainement par le conseil des ministres. 

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...