Le Centre gabonais des élections sera mis en place avant les législatives annoncées pour le 28 avril prochain  

Le Centre gabonais des élections sera mis en place avant les législatives annoncées pour le 28 avril prochain  

() - Contenue dans les résolutions du Dialogue politique d’Angondjé tenu entre mars et mai 2017, la mise en place du Centre gabonais des élections (CGE) en remplacement de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), se fera avant les élections législatives, selon le porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze (photo) par ailleurs, ministre de la Communication.

Outre cette institution indispensable à la tenue du scrutin, le gouvernement annonce également avoir déjà procédé à la mise en place de réformes issues des assises d’Angondjé et intégré dans la Constitution, certaines d’entre elles. En plus du CGE, il y a la révision de la liste électorale et le financement, qui restent des chantiers énormes, même si le gouvernement se veut rassurant.

Quant aux élections proprement dites, elles auront lieu le 28 avril prochain et mettront en course, des centaines de candidats pour 143 sièges de députés. La date, confie Alain-Claude Bilie-By-Nze, a depuis, été retenue par la Cour constitutionnelle qui après avoir été saisie par le gouvernement sur l’incapacité à organiser un scrutin en 2017, l’a programmé au début du deuxième trimestre de l’année en cours. Les candidats disposent désormais d’environ deux mois pour convaincre leurs électeurs question de renouveler les locataires du Palais Léon Mba.

C’est la troisième date que communique le gouvernement quant à la tenue des élections des députés. Initialement prévues en décembre 2016, elles ont été repoussées au mois de juillet 2017 par la Cour constitutionnelle qui, saisie par le Premier ministre, a annoncé que «les élections des députés de l'Assemblée nationale doivent être organisées au plus tard au mois d'avril 2018».

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...
Le 14 décembre 2018
Economie
les-importations-de-denrées-alimentaires-en-baisse-sur-les-neuf-premiers-mois-de-l’année

Les importations de denrées alimentaires en baisse sur les neuf premiers mois de l’année

Jusqu’ici, le Gabon connaissait une croissance exponentielle des importations de denrées alimentaires. Le ministère de l’Economie note que sur les neuf premiers mois de l’année en cours, les importations de...
Le 14 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-discute-des-projets-intégrateurs-avec-la-banque-mondiale

La Cemac discute des projets intégrateurs avec la Banque mondiale

Après le directeur général du FMI, c’était au tour du vice-président de la Banque mondiale, Hafez Ghanem, d’accueillir la délégation de haut niveau de la Cemac, composée du président de...
Le 13 décembre 2018
Economie
la-facture-des-importations-gabonaises-s’élève-à-921-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La facture des importations gabonaises s’élève à 921 milliards FCFA à fin septembre

La hausse des importations observée au deuxième trimestre de l’année en cours (24,5%), s’est poursuivie jusqu’au 30 septembre, atteignant 346,7 milliards FCFA soit une progression de 8,8%. Cette évolution est consécutive...