Gabon : pour réaliser des économies, le gouvernement se met en mode austérité  

Gabon : pour réaliser des économies, le gouvernement se met en mode austérité  

() - Entre autres mesures prises en conseil des ministres le 21 juin à Libreville par le gouvernement réuni autour du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, il y a la réduction de la taille du gouvernement.

En plus de cela, il y a la réduction des effectifs des cabinets du président de la République, du Premier ministre, des ministres et du Secrétaire général du gouvernement.

Les effectifs des cabinets des autres institutions et des autorités administratives indépendantes connaissent également des réductions.

Ces mesures qui rentrent en application immédiatement, concernent également la décote de 15% des traitements de l’ensemble des institutionnels et autres autorités administratives, une baisse de 10% des rémunérations des cabinets de toutes les institutions et administrations de la République et 5% de baisse sur les autres fonctions administratives.

En plus de ces mesures urgentes, le gouvernement s’engage également à réaliser un audit de la masse salariale, à dénoncer les contrats de tout contractuel ayant plus de 60 ans, y compris tous les fonctionnaires maintenus en activité et ayant plus de 60 ans.

Un autre engagement concerne la mise à la retraite immédiate des agents absents pour cause de maladie de longue durée en même temps que l’on va procéder à l’examen des situations administratives, avancement et reclassement après 2015 et des situations des agents publics en service dans les établissements publics et percevant une double rémunération.

Le gouvernement a aussi adopté l’interdiction de recrutement de la main-d’œuvre non permanente, le gel des recrutements en qualité de contractuel hors statut des agents déjà à la retraite ainsi que celui des concours, des mises en stage, des titularisations, avancements et reclassements pour une durée de trois ans.

L’assainissement du fichier de titulaire de fonction qui consiste à évaluer le niveau des indemnités indues, sera mené.

PcA

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 février 2019
Economie
pour-daniel-ona-ondo-on-ne-peut-plus-faire-léconomie-du-débat-sur-le-franc-cfa

Pour Daniel Ona Ondo, on ne peut plus faire l'économie du débat sur le franc CFA

Invité à prendre la parole le 14 février dernier en France, à la table ronde haut niveau organisée conjointement par la Banque de France, l’Agence française de développement et la...
Le 16 février 2019
Gouvernance
la-commission-cemac-et-le-ferdi-s’accordent-sur-des-questions-dintelligence-économique-et-de-politique-fiscale

La Commission CEMAC et le FERDI s’accordent sur des questions d'intelligence économique et de politique fiscale

La Commission de la CEMAC poursuit son déploiement international. Le 14 février 2019, au siège de la Banque de France, à la faveur d’une table ronde de haut niveau qui...
Le 15 février 2019
Gouvernance
une-propriété-ayant-accueilli-le-général-charles-de-gaulle-et-son-épouse-vendue-à-l’etat-gabonais

Une propriété ayant accueilli le général Charles de Gaulle et son épouse vendue à l’Etat gabonais

L’ambassadeur de France près le Gabon, Philippe Autié, a procédé le 13 février dernier, à la remise des clés de la « Villa Yvonne » à l’Etat gabonais, suite à sa vente...
Le 15 février 2019
Social
changements-climatiques-ali-bongo-a-mobilisé-deux-millions-de-dollars-durant-son-mandat-à-la-tête-du-cahoscc

Changements climatiques : Ali Bongo a mobilisé deux millions de dollars durant son mandat à la tête du CAHOSCC

Deux ans après avoir succédé au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi à la tête du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC), le président...