Le gouvernement engage le processus d'encadrement du travail des étrangers

Le gouvernement engage le processus d'encadrement du travail des étrangers

() - A travers un communiqué signé et publié ce 25 mai 2018, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse, chargé de la Formation professionnelle, Arnaud Calixte Engandji (photo), vient de repréciser les modalités de travail des étrangers en République gabonaise.

De toute évidence, en premier lieu, le communiqué du ministre du Travail replace l'Office national de l'emploi (ONE) au cœur du dispositif de l’emploi. Et conformément aux dispositions prévues par le Code du travail, relatives aux services de placement et modalités des travailleurs étrangers en République gabonaise, Arnaud Calixte Engandji se veut également clair et précis.

A cet effet, il indique la recevabilité de toute demande d'autorisation d'emploi et de renouvellement d'autorisation d'emploi pour les étrangers est assujettie à la présentation d'une attestation de carence délivrée par I'ONE.

Dans ce cadre, les employeurs sont tenus de déposer Ies dossiers des travailleurs étrangers ayant obtenu une autorisation ou un renouvellement d'autorisation d'emploi avec impératif d'adjonction d'un homologue, dans un délai de quinze jours à compter de la date de signature dudit communiqué au cabinet du ministre.

Le communiqué indique par ailleurs que les demandes de renouvellement d'autorisations d'emploi des travailleurs étrangers ayant séjourné sur le territoire national, depuis au moins quatre ans ne seront plus accordés au terme de leur expiration, sauf cas particulier.

En outre, les employeurs disposant d'un effectif de plus de cinquante salariés, n'ayant pas souscrit au Contrat d’apprentissage jeunesse (CAJ) ne pourront pas solliciter des autorisations ou des renouvellements d'autorisation d'emploi.

Pour le contrôle ainsi que la mise en application de toutes ces mesures, des ‘’Brigades d’emploi’’ seront déployées sur l'ensemble du territoire national à compter du ler Juillet 2018, précise le ministre du Travail.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 mars 2019
Gouvernance
en-prélude-au-sommet-de-la-cemac-idriss-déby-itno-et-daniel-ona-ondo-font-le-point-de-la-libre-circulation

En prélude au Sommet de la Cemac, Idriss Déby Itno et Daniel Ona Ondo font le point de la libre-circulation

A quelques heures de l’ouverture du Sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) qui se tient à N’djamena le 24 mars prochain, le président...
Le 22 mars 2019
Gouvernance
pour-antonio-pedro-les-pays-africains-doivent-augmenter-le-taux-de-mobilisation-des-ressources-internes-pour-financer-leur-développement

Pour Antonio Pedro, « Les pays africains doivent augmenter le taux de mobilisation des ressources internes pour financer leur développement.»

En marge des travaux des experts de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) qui se tiennent à Marrakech au Maroc, en prélude à la réunion des ministres...
Le 21 mars 2019
Gouvernance
le-gouvernement-et-l’unoca-font-le-point

Le gouvernement et l’UNOCA font le point  

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall s’est entretenu avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, sur les relations entre l’Onu et...
Le 21 mars 2019
Santé
l’etat-ferme-31-structures-sanitaires

L’Etat ferme 31 structures sanitaires

La mission d’inspection et de contrôle des structures sanitaires privées de Libreville et ses environs, lancée par le ministère de la Santé publique, vient de livrer son bilan. Les équipes déployées...