Le gouvernement engage le processus d'encadrement du travail des étrangers

Le gouvernement engage le processus d'encadrement du travail des étrangers

() - A travers un communiqué signé et publié ce 25 mai 2018, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse, chargé de la Formation professionnelle, Arnaud Calixte Engandji (photo), vient de repréciser les modalités de travail des étrangers en République gabonaise.

De toute évidence, en premier lieu, le communiqué du ministre du Travail replace l'Office national de l'emploi (ONE) au cœur du dispositif de l’emploi. Et conformément aux dispositions prévues par le Code du travail, relatives aux services de placement et modalités des travailleurs étrangers en République gabonaise, Arnaud Calixte Engandji se veut également clair et précis.

A cet effet, il indique la recevabilité de toute demande d'autorisation d'emploi et de renouvellement d'autorisation d'emploi pour les étrangers est assujettie à la présentation d'une attestation de carence délivrée par I'ONE.

Dans ce cadre, les employeurs sont tenus de déposer Ies dossiers des travailleurs étrangers ayant obtenu une autorisation ou un renouvellement d'autorisation d'emploi avec impératif d'adjonction d'un homologue, dans un délai de quinze jours à compter de la date de signature dudit communiqué au cabinet du ministre.

Le communiqué indique par ailleurs que les demandes de renouvellement d'autorisations d'emploi des travailleurs étrangers ayant séjourné sur le territoire national, depuis au moins quatre ans ne seront plus accordés au terme de leur expiration, sauf cas particulier.

En outre, les employeurs disposant d'un effectif de plus de cinquante salariés, n'ayant pas souscrit au Contrat d’apprentissage jeunesse (CAJ) ne pourront pas solliciter des autorisations ou des renouvellements d'autorisation d'emploi.

Pour le contrôle ainsi que la mise en application de toutes ces mesures, des ‘’Brigades d’emploi’’ seront déployées sur l'ensemble du territoire national à compter du ler Juillet 2018, précise le ministre du Travail.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 décembre 2018
Economie
la-cémac-révise-son-code-des-douanes

La Cémac révise son Code des douanes

Du 26 novembre au 07 décembre 2018, le Comité de suivi en charge de la relecture du Code des douanes aligné de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale...
Le 17 décembre 2018
Economie
la-dette-du-gabon-représente-près-de-5000-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La dette du Gabon représente près de 5000 milliards FCFA à fin septembre

823,7 milliards FCFA, c’est le montant de la progression de la dette du Gabon entre janvier et septembre 2018. Elle est ainsi partie de 4153,2 milliards FCFA en début d’exercice,...
Le 17 décembre 2018
Gouvernance
démarrage-officiel-du-projet-d’appui-à-la-création-d’un-organisme-de-bassins-transfrontaliers-ogooué-ntem-nyanga-et-komo

Démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers Ogooué, Ntem, Nyanga et Komo

Malabo, la capitale équato-guinéenne, vient d’abriter un atelier régional marquant le démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers, Ogooué, Ntem, Nyanga, et Komo, ainsi...
Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...