Selon le Global Career Company, la BAD est la 4ème organisation sur le continent où il fait bon de travailler

Selon le Global Career Company, la BAD est la 4ème organisation sur le continent où il fait bon de travailler

() - La société Global Career Company, en partenariat avec le cabinet britannique Willis Towers Watson, révèle dans son classement 2018 les 100 meilleures entreprises africaines.

Sur un échantillon de 20 000 professionnels africains qui ont répondu aux questions se rapportant à la motivation des employés, les conditions de travail, la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences, la qualité des prestations offertes en matière de soins de santé, le leadership et les perspectives d’évolution, la Banque africaine de développement arrive au 4ème rang des 100 compagnies africaines ou basées en Afrique, où il fait bon de travailler, derrière la Banque mondiale, Exxon Mobil et Chevron.

Lors du classement 2017, la banque panafricaine qui multiplie les financements des projets de développement dans plusieurs régions du continent occupait le 5ème rang.

« L’importance d’avoir un impact positif se ressent très fortement dans les réponses au questionnaire. […] Ceci, associé à la transformation organisationnelle en cours à la Banque africaine de développement explique la grande estime dont elle jouit toujours, en tant qu’employeur auprès de nombreux professionnels africains dans le monde entier », indique, directeur général de Global Career Company.

Les indicateurs clés des meilleurs employeurs ont aussi récompensé d’autres firmes africaines, au rang desquelles Development Bank of Southern Africa qui réalise un bond de plus de 60 places dans le classement 2018 où elle occupe la 11ème position.

Par contre, Nigeria LNG perd 16 places et se retrouve à la 23ème position, cette année, alors qu’il y a un an, la compagnie était 7ème sur le continent.

Kenya Airways observe un statu quo au 47ème rang tandis que MTN (18ème), Diageo (26ème), Unilever (20ème), AngloGold Ashanti (21ème), Addax Petroleum (33ème) ou encore BHP Billiton (24ème) réalisent de bonnes performances dans ce classement 2018.

Réagissant à ce classement, le président de la BAD, Akinwumi Adesina (photo), indique que c’est le résultat des efforts inlassables dans la poursuite des chantiers et des réformes pour le bien-être et le développement du continent.

« Ce classement conforte les efforts du conseil d’administration de la banque et de son management pour accélérer le changement institutionnel nécessaire et les efforts pour attirer les meilleurs et les plus brillants, afin de mettre en œuvre le programme des High 5 de la banque que sont : éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; nourrir l’Afrique ; industrialiser l’Afrique ; intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des populations en Afrique », a déclaré le président de la banque sur le site de la BAD.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...