Le nombre de sénateurs sera réduit de 50%

Le nombre de sénateurs sera réduit de 50%

() - Après l’annonce en conseil des ministres de l’augmentation du nombre de députés à l’Assemblée nationale, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze (photo), a indiqué à la presse que le nombre de sénateurs pour les prochaines législatures, passera de 102 à 51.

Selon Alain-Claude Bilie-By-Nze, cette décision est portée à la fois par le souci d’efficacité parlementaire et la conjoncture difficile que traverse le pays. «Le nombre de sénateurs sera réduit de 50%. Donc il y aura moins de parlementaires dans le pays et donc le budget sera réduit.», tranche-t-il.

Plutôt que de répondre favorablement à ceux qui demandaient ni plus ni moins la dissolution du Sénat, le gouvernement coupe la poire en deux et réalise des économies budgétaires au niveau législatif.

Le nombre d’élus du peuple passera donc de 222 à 194 soit 143 députés et 51 sénateurs.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...