L’Union européenne va financer des projets d’infrastructures en Afrique centrale

L’Union européenne va financer des projets d’infrastructures en Afrique centrale

() - Le Comité de pilotage élargi du programme indicatif régional adossé au 11ème Fonds européen de développement (FED) pour l'Afrique centrale s'est réuni à Bruxelles, du 25 au 26 avril 2018.

En présence des dirigeants des Communautés économiques régionales de l'Afrique centrale ainsi que les ordonnateurs nationaux du FED et de la Banque européenne d’investissement, les responsables ont planché sur les réformes institutionnelles et la rationalisation entre la CEMAC et la CEEAC, la paix, la sécurité, la gestion des ressources naturelles et la biodiversité dans l’espace communautaire, et de l’intégration économique régionale.

Au terme des travaux, les dirigeants du Fonds européen d’investissement et de la Banque européenne d’investissement ont retenu plusieurs projets prioritaires éligibles aux financements de ces institutions, dès 2019.

Ainsi, le projet de construction de la centrale hydroélectrique de Ruzizi III, au Rwanda, qui doit interconnecter la République démocratique du Congo, le Rwanda et le Burundi, a été inscrit dans la liste des projets devant être approuvés, cette année.

En plus de la réhabilitation du rail au Cameroun, le projet d’interconnexion électrique entre le Cameroun et le Tchad a, lui aussi, été inscrit à l’ordre du jour des projets devant bénéficier des financements, l’année prochaine.

Suivant le communiqué qui a sanctionné la rencontre entre Daniel Ona Ondo de la Commission de la CEMAC, Ahmad Allam-Mi de la CEEAC, le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli et le ministre tchadien de l'Economie, président du Conseil des ministres de l'UEAC, Issa Doubragne, et leurs homologues européens, le deadline de l’approbation par l’African Investment Platform de ces projets est fixé à la fin de cette année.

La région Afrique centrale devra également, en dehors de ces projets, envoyer une liste supplémentaire de projets d’infrastructures prioritaires, actualisée, aux fins de leur éligibilité aux financements européens dans la mesure des disponibilités financières.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...