Le Gabon s’enrichit de quatre nouveaux médecins spécialistes

Le Gabon s’enrichit de quatre nouveaux médecins spécialistes

() - Grâce à un accord de partenariat paraphé en janvier 2012, entre la Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers  du Maroc, et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO) du Gabon, quatre médecins gabonais viennent d’obtenir leur diplôme de spécialisation en hématologie, oncologie et médecine nucléaire, au Maroc. Au terme de leur formation, une cérémonie en leur honneur a été organisée, ce 1er Mars 2018, à la Chancellerie de l’ambassade du Gabon, près le Royaume du Maroc.

Dans une allocution de circonstance, le Dr Boris Koumba, au nom de tous les lauréats, a tenu à louer l’action entreprise par  la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, pour sa mise en œuvre de plans d’action concernant les domaines de la prévention, de la détection précoce et des traitements des cancers, notamment du sein et du col utérin.

Intervenant à son tour, l’ambassadeur du Gabon au Maroc, Abdu Razzaq Guy Kambogo, a aussi loué «cette convention de partenariat entre la Fondation Lalla Salma et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba notamment, dans ce domaine des maladies cancérogènes ». Il a également remercié « les autorités marocaines pour  leur appui constant aux efforts de formation et de renforcement des capacités entrepris par les pouvoirs publics gabonais».

De ce fait, il a souhaité « voir cette nouvelle expertise gabonaise faire école au niveau africain et promouvoir le développement de toutes les disciplines médicales impliquées dans le diagnostic, le traitement des cancers et le développement de la recherche scientifique dans le domaine du cancer ». Ceci, « afin d’être en phase avec les objectifs poursuivis par les plus hautes autorités de la République gabonaise, de faire du pays, un leader en Afrique centrale, en matière de lutte contre les cancers », a-t-il conclu.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...