La Fondation Sylvia Bongo Ondimba apporte son soutien à l’Association franco-africaine de cancérologie

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba apporte son soutien à l’Association franco-africaine de cancérologie

() - La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille (Fsbo) réaffirme son engagement dans la lutte contre le cancer en soutenant l’organisation, pour la première fois à Libreville, d’un congrès de l’association franco-africaine de cancérologie (AFAC) à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale contre le cancer, samedi 4 février 2017.

Cet événement réunira les plus grands experts de la médecine française en matière de cancérologie et leurs confrères du Gabon, les professeurs Ernest Belembaogo, Jean-François Meye, le docteur Laurianne James, et ceux du reste du continent africain. Huit pays d'Afrique du nord, de l’ouest et centrale seront représentés à ce colloque (Maroc, Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Cameroun, République du Congo).

Il s’agit d’une opportunité pour le Gabon de valoriser l’expertise oncologique de l’Institut de cancérologie de Libreville (ICL) que soutient la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille, notamment sur le plan de la formation du personnel et de l’approvisionnement en médicaments.

Le point d’orgue de ce week-end scientifique sera marqué par l’inauguration de la Maison d’Alice, voisine de l’Institut de cancérologie de Libreville. Projet phare de la Fsbo, cette maison de vie accueille les malades du cancer traités à l’ICL sans solution d’hébergement pour suivre leur traitement de façon régulière et maximiser ainsi leurs chances de guérison.

Depuis 2013, la Fsbo est engagée dans la lutte contre le cancer, particulièrement contre les cancers du sein et de l’utérus qui sont les plus fréquents au Gabon. En 2016, ladite Fondation a rejoint l’UICC (Union for International Cancer Control), organisation internationale qui regroupe plus de 800 organisations dans 155 pays afin de vaincre, le cancer.

S.A

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 février 2017
Sécurité
25-000-éléphants-éléphant-auraient-été-massacrés-par-les-braconniers-en-10-ans-au-gabon-selon-le-pr-john-poulsen

« 25 000 éléphants auraient été massacrés par les braconniers en 10 ans au Gabon », selon le Pr John Poulsen

Le professeur d’écologie tropicale John Poulsen appuie ces informations à travers une étude parue dans la revue Current Biology, publiée le 20 février dernier. Selon lui, ce massacre a été...
Le 22 février 2017
Education
le-spectre-de-suspension-de-solde-et-des-radiations-des-effectifs-de-la-fonction-publique-planent-sur-les-enseignants-grévistes-au-gabon

Le spectre de suspension de solde et des radiations des effectifs de la fonction publique planent sur les enseignants grévistes au Gabon

C’est l’un des principaux messages véhiculés par le ministre de la Communication, par ailleurs porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, à la faveur de sa traditionnelle de conférence de presse...
Le 22 février 2017
Sécurité
l’agence-des-parcs-nationaux-finalise-les-premières-barrières-électriques-à-la-lopé-et-makokou

L’Agence des parcs nationaux finalise les premières barrières électriques à la Lopé et Makokou

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Fil et Faune », visant à gérer les conflits homme-faune, l’Agence nationale des parcs nationaux (Anpn) annonce la finalisation et la...
Le 22 février 2017
Sécurité
manifestations-d’élèves-au-gabon-aucun-blessé-grave-ni-perte-en-vie-humaine-selon-le-gouvernement

Manifestations d’élèves au Gabon : « Aucun blessé grave, ni perte en vie humaine », selon le gouvernement

Suite aux informations relayées dans les réseaux sociaux selon lesquelles, il y aurait eu des morts lors des manifestations d’élèves dans certains lycées et collèges de Libreville, Lambaréné et Port-Gentil,...