Le gouvernement donne 72h à Averda pour débarrasser Libreville des immondices

Le gouvernement donne 72h à Averda pour débarrasser Libreville des immondices

 

() - Le ministre de l'Intérieur en charge de l'hygiène publique, Lambert-Noël Matha, a convoqué, le mercredi 4 janvier 2017, une séance travail avec les responsables de l’entreprise Averda, en charge du ramassage des ordures à Libreville et ses environs.

Au regard de la situation préoccupante de l’insalubrité dans la capitale, cette réunion avait pour but de rechercher une solution urgente à ce qui devient un problème de santé publique. Apres avoir écouté le directeur général d’Averda, Maher Mashaka, qui était accompagné pour la circonstance du directeur général de l’environnement, Louis Léandre Ebobola Tsibah, le ministre de l’Intérieur a donné un délai impératif de 72 heures à la société Averda pour débarrasser Libreville des ordures ménagères et retrouver le niveau normal de collecte.

Il faut rappeler que l’entreprise Averda a été confrontée à une grève de ses employés depuis la veille de Noël. Une situation aggravée par une logistique qui s’amenuise depuis que l’entreprise a perdu plus de 900 bacs à ordures lors des événements post électoraux du mois d’août dernier.

Au sortir de cette séance de travail, l’opérateur économique a déclaré pouvoir tenir les délais de 72 heures fixés par le ministre Lambert-Noël Matha.

Sylvain Andzongo

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 28 mars 2017
Gouvernance
le-gouvernement-prêt-à-dialoguer-avec-la-plateforme-syndicale-bloc-de-la-première-seconde

Le gouvernement prêt à dialoguer avec la plateforme syndicale « Bloc de la première seconde »

Ali Bongo Ondimba, le chef de l'Etat, a reçu le 27 mars les organisations syndicales favorables au Dialogue national politique qui s’ouvre ce jour, réunies au sein de la plateforme...
Le 28 mars 2017
Gouvernance
la-banque-mondiale-débloque-500-000-$-pour-la-surveillance-des-industries-extractives-en-afrique-francophone

La Banque mondiale débloque 500 000 $ pour la surveillance des industries extractives en Afrique francophone

Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000...
Le 27 mars 2017
Sécurité
la-beac-dénonce-les-transferts-via-le-mobile-money-en-dehors-de-la-zone-cemac

La Beac dénonce les transferts via le Mobile Money en dehors de la zone Cemac

Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), s’est exprimé sur les transferts d’argent via le Mobile Money au sein de la Commaunuté économique...
Le 27 mars 2017
Economie
le-gabon-n’adhèrera-pas-à-l’ape-intérimaire-signé-par-le-cameroun

Le Gabon n’adhèrera pas à l’APE intérimaire signé par le Cameroun

Les Accords de partenariat économique entre la Cemac et l’Union européenne se sont invités aux débats organisés au siège du Medef, en France, lors de la tournée économique du Premier...