Olam Gabon lance une mission ophtalmologique internationale au Gabon

Olam Gabon lance une mission ophtalmologique internationale au Gabon

() - Après les infrastructures socio-économiques, industrielles et de transports, la filiale gabonaise de la Singapourienne Olam international, se lance également dans le secteur de la santé.

A compter de ce lundi 9 avril et ce, pour une période de six à neuf mois, la société Gabon Special Economic Zone (GSEZ), va entamer une mission ophtalmologique internationale à travers toute l’étendue du territoire national.

Baptisée «  Vision pour tous 2018 », cette mission placée sous la supervision du ministère de la Santé, se résume en un programme ophtalmologique itinérant intégralement financé par la GSEZ, au profit des populations gabonaises.

Selon la direction générale de GSEZ, «cette initiative témoigne de l’engagement de la société dans le volet socio-économique du pays. Lequel engagement se traduit à travers les  soutiens multiformes des populations dans leurs défis quotidiens».

Pour Gagan Gupta, le PDG d’Olam Gabon, «le lancement de l’opération ‘’ Vision pour tous 2018’’ procède du constat du nombre considérable de pathologies ophtalmologiques observées à travers le pays, et qui a pour conséquences, d’affecter les personnes aptes à exécuter des activités de production».

C’est dans ce cadre purement social, poursuit-il, que «la GSEZ, a lancé ledit programme afin d’apporter sa contribution au traitement des personnes affectées par ces pathologies ».

Le dispositif médical commis à cet effet se veut être à la dimension des ambitions dudit programme. Il est ainsi composé d’un logiciel de suivi ultra performant qui permet de la prise de rendez-vous, et surtout l’ouverture rapide d’un dossier médical en ligne.

Ce logiciel permettra en outre, de constituer une base de données exhaustive pour la réalisation des statistiques sur la santé oculaire au Gabon.

A côté dudit logiciel, on y trouve également, un autre outil de pointe appelé « Crystal », qui permet, grâce à son intelligence artificielle, d’analyser le globe oculaire de manière exhaustive et précise, en quelques secondes seulement.

Au-delà de ce dispositif thérapeutique, l’autre grand avantage charrié par ce programme est le transfert de compétences.

En effet, les équipes venues de l’Inde, se chargeront également de renforcer les capacités de leurs homologues gabonais pendant la durée de la mission, en matière de technologies ophtalmologiques de l’heure.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...
Le 14 décembre 2018
Economie
les-importations-de-denrées-alimentaires-en-baisse-sur-les-neuf-premiers-mois-de-l’année

Les importations de denrées alimentaires en baisse sur les neuf premiers mois de l’année

Jusqu’ici, le Gabon connaissait une croissance exponentielle des importations de denrées alimentaires. Le ministère de l’Economie note que sur les neuf premiers mois de l’année en cours, les importations de...
Le 14 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-discute-des-projets-intégrateurs-avec-la-banque-mondiale

La Cemac discute des projets intégrateurs avec la Banque mondiale

Après le directeur général du FMI, c’était au tour du vice-président de la Banque mondiale, Hafez Ghanem, d’accueillir la délégation de haut niveau de la Cemac, composée du président de...
Le 13 décembre 2018
Economie
la-facture-des-importations-gabonaises-s’élève-à-921-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La facture des importations gabonaises s’élève à 921 milliards FCFA à fin septembre

La hausse des importations observée au deuxième trimestre de l’année en cours (24,5%), s’est poursuivie jusqu’au 30 septembre, atteignant 346,7 milliards FCFA soit une progression de 8,8%. Cette évolution est consécutive...