Les experts de la santé et de l’environnement en conclave à Libreville

 Les experts de la santé et de l’environnement en conclave à Libreville

() - L’OMS et l’ONU Environnement organisent à Libreville du 6 au 9 novembre 2018, la 3ème conférence interministérielle sur la santé et l’environnement.

D’après le bureau national de l’OMS de Libreville, cette conférence vise à stimuler les politiques et les investissements relatifs aux liens entre les secteurs de la santé et de l’environnement, à convenir d’un plan d’action stratégique dans ces deux secteurs, et à identifier les nouvelles menaces dans le contexte de la sécurité sanitaire mondiale. Ces nouvelles menaces environnementales apparues il y a peu pour certaines, portent sur les changements climatiques et l’urbanisation rapide et non planifiée des villes du continent.

Face aux conséquences désastreuses de cette situation, les organisateurs préconisent de de construire une approche intégrée de la santé et de l’environnement en Afrique, question d’inverser la tendance actuelle qui, selon les études de l’OMS, révèle que 23 % des décès des bébés nés prématurément, sont attribuables à des causes environnementales.

Car, en plus des problèmes d’accès à l’eau potable, d’assainissement inadéquat et d’infrastructures médiocres que vit le continent, il doit encore affronter les inondations et les odeurs qui émanent des caniveaux mal curés et des égouts insalubres.

Pendant la réunion des experts prévue les 6 et 7 novembre, il sera examiné les progrès réalisés et les défis qui empêchent la mise à l’échelle des initiatives réussies.

10 ans après la Déclaration de Libreville qui fut adoptée par les  ministres africains de la Santé et de l’Environnement, ce sera aussi l’occasion de faire le bilan et les projections sur la mise en œuvre des mesures visant à stimuler les synergies entre les secteurs de la santé et de l’environnement.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...