L’hôpital ‘’Jeanne Ebori’’ renaît de ses cendres

L’hôpital ‘’Jeanne Ebori’’ renaît de ses cendres

() - C’est le constat établi, à la faveur d’une visite d’inspection effectuée hier sur le site de construction du Centre hospitalier universitaire Fondation Jeanne Ebori (CHUFJE), par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Quelques jours après l’annonce de l’inauguration prochaine, de deux nouveaux Centres hospitaliers universitaires à Libreville, le chef de l’Etat est allé s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction du Centre hospitalier universitaire Fondation Jeanne Ebori (CHUFJE).

Accompagné de la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, le chef de l’Etat a parcouru l’imposant édifice de quatre étages. Une visite qui lui a permis de constater que le chantier est entré dans sa phase d’achèvement. Il a ainsi pu apprécier le service de radiologie équipé d’un scanner, un bloc opératoire aux normes internationales, la salle de réveil, la maternité (50 lits) et l’unité pédiatrique (25 lits + 12 en soins intensifs).

Spécialisé en obstétrique, gynécologie et pédiatrie, ‘’Jeanne Ebori’’ s’apprête à renaître de ses cendres, sur une surface de 17 500 m², pour bientôt offrir des soins de haut niveau conformément aux engagements pris par les autorités gabonaises, lors de la destruction de l’ancien établissement.

En complément des prestations hospitalières classiques, l’hôpital disposera de deux unités de soins intensifs, d’urgences et d’une pouponnière de 30 lits. Des consultations externes seront proposées dans le cadre d'une offre sanitaire à vocation également régionale.

Synclair Owona avec la Direction de la communication présidentielle

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 28 mars 2017
Gouvernance
le-gouvernement-prêt-à-dialoguer-avec-la-plateforme-syndicale-bloc-de-la-première-seconde

Le gouvernement prêt à dialoguer avec la plateforme syndicale « Bloc de la première seconde »

Ali Bongo Ondimba, le chef de l'Etat, a reçu le 27 mars les organisations syndicales favorables au Dialogue national politique qui s’ouvre ce jour, réunies au sein de la plateforme...
Le 28 mars 2017
Gouvernance
la-banque-mondiale-débloque-500-000-$-pour-la-surveillance-des-industries-extractives-en-afrique-francophone

La Banque mondiale débloque 500 000 $ pour la surveillance des industries extractives en Afrique francophone

Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000...
Le 27 mars 2017
Sécurité
la-beac-dénonce-les-transferts-via-le-mobile-money-en-dehors-de-la-zone-cemac

La Beac dénonce les transferts via le Mobile Money en dehors de la zone Cemac

Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), s’est exprimé sur les transferts d’argent via le Mobile Money au sein de la Commaunuté économique...
Le 27 mars 2017
Economie
le-gabon-n’adhèrera-pas-à-l’ape-intérimaire-signé-par-le-cameroun

Le Gabon n’adhèrera pas à l’APE intérimaire signé par le Cameroun

Les Accords de partenariat économique entre la Cemac et l’Union européenne se sont invités aux débats organisés au siège du Medef, en France, lors de la tournée économique du Premier...